Des photos individuelles sont montrées de sept personnes
Articles de fond
Magazine Pivot

Des CPA transmettent leur savoir sur les médias sociaux

Une nouvelle génération de CPA crée sa marque en ligne en démystifiant les rouages de la finance.

Des photos individuelles sont montrées de sept personnesDe gauche à droite, en haut : Bassem Zahili, Ashli Phippen et Martina Morton, Myriam-Karina Gad; en bas : Gabrielle Chung, Ryan Lazanis, Andrew Wall, Sam Cao.

Sur LinkedIn, YouTube, Twitter et aussi TikTok, davantage de CPA se manifestent, histoire de se faire connaître et de proposer à leurs lecteurs quelques orientations éclairées. Certains font même carrière de leur influence, comme Kelly Phillips Erb, avocate fiscaliste à Philadelphie, alias Taxgirl. « La fiscalité, c’est mon univers, et je me suis tournée vers les médias sociaux pour transmettre mes connaissances. »

Ce qui n’était au départ qu’un modeste blogue se déploie aujourd’hui sur plusieurs plateformes et compte quelque 75 000 abonnés. Un franc succès qui a conduit Me Erb à écrire pour Forbes et pour Bloomberg, où sa chronique lui a valu un poste de chef d’équipe à Bloomberg Tax. « On gagne à se mettre en avant. Sur les médias sociaux, on peut relayer à d’autres des savoirs et des acquis. » 

Pour discuter du pouvoir des nouvelles plateformes et des modes de rayonnement qui prévalent désormais, nous nous sommes entretenus avec huit CPA bien présents sur les médias sociaux.

PLATEFORME : TIKTOK

Sam Cao
Myriam-Karina Gad

PLATEFORME : YOUTUBE

Gabrielle Chung
Bassem Zahili

PLATEFORME : INSTAGRAM

Ashli Phippen et Martina Morton

PLATEFORME : TWITTER

Andrew Wall

PLATEFORME : LINKEDIN

Ryan Lazanis