Indice de compétitivité mondiale 2017-2018

Découvrez les classements, les principales constatations et la fiche de pointage de votre pays dans le rapport sur la compétitivité mondiale 2017-2018.

Ce rapport du Forum économique mondial, fondé sur l’indice de compétitivité mondiale et publié en anglais seulement, présente une évaluation de la situation de 137 économies et fournit des renseignements précieux sur les facteurs à l’origine de leur productivité et de leur prospérité. 

Principales constatations

  • Cette année, le Canada se situe au 14e rang, une légère amélioration par rapport à l’année précédente (15e rang sur 138 pays). Les plus importants changements sont le classement du pays relativement à l’efficacité des dépenses publiques (chute de 13 positions) et à l’environnement macroéconomique (baisse de 6 positions). Ce recul est un reflet des chocs économiques dans le monde, causés par la détérioration des conditions commerciales, et de leurs répercussions sur les recettes et l’épargne de l’État. L’incertitude concernant la politique commerciale des États Unis représente aussi un défi pour le Canada, et toute perturbation des échanges commerciaux pourrait se répercuter sur les chaînes de valeur régionales.
  • Les principaux éléments qui empêchent le Canada de rafler l’une des 10 premières positions sont le pilier de l’environnement macroéconomique (47e rang), le sous-pilier du niveau de scolarité (28e rang) et les piliers de la maturité technologique, du développement des affaires et de l’innovation (23e rang dans ces trois cas). En revanche, le Canada se situe au 7e rang pour l’efficacité du marché du travail, principalement grâce à l’utilisation efficace de la main-d’œuvre (3e rang).
  • Les cinq principales difficultés auxquelles se heurtent ceux qui veulent faire des affaires au Canada sont :
    • l’inefficacité de l’appareil gouvernemental
    • les taux d’imposition et l’inefficacité sur le plan de la capacité à innover
    • l’offre inadéquate en matière d’infrastructures
    • la réglementation fiscale
  • D’un point de vue mondial, les enjeux les plus cruciaux pour la vitalité de l’économie sont :
    • la vulnérabilité du secteur financier 10 ans après la crise
    • la croissance de l’innovation (de plus en plus de pays y contribuent, mais ils doivent en faire davantage pour que les autres pays en bénéficient)
    • la flexibilité du marché de l’emploi et la protection des travailleurs, qui sont des éléments essentiels à la prospérité commune