CPA Canada salue les mesures fiscales du gouvernement fédéral en réaction à la pandémie de COVID-19

Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada) voit d’un bon œil les mesures, notamment les mesures de soutien fiscal, annoncées aujourd’hui par le gouvernement fédéral en réaction aux répercussions économiques étendues et dévastatrices de la pandémie de COVID-19.

TORONTO, le 18 mars 2020 – Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada) voit d’un bon œil les mesures, notamment les mesures de soutien fiscal, annoncées aujourd’hui par le gouvernement fédéral en réaction aux répercussions économiques étendues et dévastatrices de la pandémie de COVID-19.

« Les Canadiens et les gens d’affaires ont été bouleversés par l’arrivée de ce virus. Tout cela crée une cascade d’impacts négatifs sur les entreprises de tous types et de toutes tailles », a déclaré Joy Thomas, présidente et chef de la direction de CPA Canada. « Or, la réaction du gouvernement est rapide et résolue. On prévoit des mesures importantes pour atténuer les graves difficultés financières auxquelles est confronté le monde des affaires, et pour soutenir les employés et leur famille en ces temps sans précédent. L’ampleur de l’aide, 3 % du PIB, est forte – plus forte que celle de nombreux autres pays. »

Ces mesures touchent les stabilisateurs économiques essentiels, nécessaires pour préserver la capacité économique à long terme des particuliers et des entreprises, tout en fournissant les liquidités nécessaires pour protéger l’infrastructure financière du pays.

Mme Thomas a ajouté : « La crise associée à la COVID-19 engendre un stress et des conséquences économiques exigeant des décisions en temps réel. De nombreux CPA seront très impliqués dans la gestion des aspects pertinents du plan d’urgence et aideront les organisations à assurer la continuité des activités. »

Parmi les principales mesures annoncées par le gouvernement fédéral aujourd’hui, citons :

  • 27 milliards de dollars en soutien direct aux travailleurs et aux entreprises canadiens;
  • 55 milliards de dollars pour combler les besoins en liquidités, grâce au report de l’impôt sur le revenu;
  • report de la date limite de production des déclarations de revenus T1 des particuliers au 1er juin 2020, et du paiement des soldes dus à septembre 2020. Bien que cette nouvelle ait été bien accueillie, l’annonce n’a pas fourni de précisions sur toutes les échéances fiscales imminentes.

« Cet ensemble de mesures doit être examiné à la lumière des autres annonces faites dans les derniers jours, a souligné Joy Thomas. Les actions collectives prises pour répondre aux besoins immédiats de la population canadienne font en sorte que le pays sera en bonne position pour revenir à la normale une fois que le risque pour la santé et la crise financière connexe auront diminué. »