@travail | Outils

10 astuces simples pour ne pas multiplier les erreurs au travail

Ce n’est pas parce que le rythme est frénétique que les erreurs sont acceptables. Voyez comment les éviter en toutes circonstances.

A Facebook IconFacebook A Twitter IconTwitter A Linkedin IconLinkedin An Email IconCourriel

Deux employés de bureau qui analysent des documents commerciauxVous voulez éviter les erreurs? Prenez le temps de revoir votre travail et, au besoin, demandez à un collègue de le faire aussi. (Shutterstock/Antonio Guillem)

Réparer une erreur, c’est bien, mais l’éviter, c’est mieux, rappelle Julie Blais Comeau, spécialiste de l’étiquette et auteure de Projetez confiance et crédibilité. Voici une liste de choses à surveiller pour éviter de vous mettre dans le pétrin.

  1. Évitez d’en faire trop à la fois : le multitâche est une vue de l’esprit. Selon une étude de l’American Psychological Association, notre baisse de productivité peut atteindre 40 % quand nous passons d’une tâche à une autre.
  2. Bannissez les multiples distractions et privilégiez de vraies pauses régénératrices.
  3. Ne perdez pas de vue les échéances. Le respect de celles-ci a beaucoup évolué selon Julie Blais Comeau. « Les gens ne prennent plus le temps de faire une bonne analyse des besoins, de bien préparer les projets. Au lieu de suivre les échéances pour prévoir les retards et prévenir les personnes concernées, ils attendent le jour J pour se réveiller. »
  4. En cas de doute, n’hésitez pas à demander si vous avez bien compris les consignes, sans être gêné de le faire – surtout si c’est la première fois. 
  5. Prenez le temps de revoir votre travail et, au besoin, demandez à un collègue de le faire aussi.
  6. Ne sous-estimez jamais l’importance des codes, culturels notamment. Ponctualité, salutations, remerciements… Renseignez-vous.
  7. Si un collègue a fait une erreur, intervenez, mais avec tact et sans donner de leçon. Sans le juger, proposez-lui de l’aide : quels sont les dégâts? qui faut-il prévenir? quelle est la prochaine étape? Soyez proactif et apportez des solutions. [Voir l’article Comment réagir quand on commet une erreur au travail]
  8. Si un problème se répète, cherchez-en la vraie source. « C’est comme dans une classe, explique Mme Blais Comeau : quand la plupart des élèves n’ont pas compris ce qu’on attendait d’eux, c’est peut-être du côté de l’enseignant qu’il faut regarder. » Et pour cause : selon un récent sondage de West Monroe Partners, 59 % des gestionnaires qui supervisent le travail d’un ou deux employés n’ont reçu aucune formation en gestion du personnel (41 % dans le cas de ceux qui en ont de trois à cinq).
  9. Acceptez d’avance que l’erreur fait partie du travail et soyez indulgent envers vous-même si vous en êtes l’auteur et envers vos pairs. Mme Blais Comeau milite d’ailleurs en faveur d’une plus grande bienveillance en milieu professionnel, qui pallierait un manque de formation, de compétences ou de consignes.
  10. Gardez en tête que si les bons employés font des erreurs, les grands leaders sont ceux qui les acceptent. Il est donc important de bien préciser les attentes, d’offrir de la rétroaction et au besoin de corriger rapidement.