Jeune femme d'affaires asiatique se présente au client

L’accord signé par Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada) et le Hong Kong Institute of Certified Public Accountants (HKICPA) prévoit la reconnaissance de qualifications normalisées et facilite l’accès à une carrière en comptabilité. (Photo de Lu Jinrong/Shutterstock)

Comptabilité | La profession

Accord de réciprocité : un pas en avant pour les comptables du Canada et de Hong Kong

L’accord permet aux comptables d’un pays de travailler dans l’autre pays en voyant leur titre reconnu.

A Facebook IconFacebook A Twitter IconTwitter A Linkedin IconLinkedin An Email IconCourriel

Les organisations comptables professionnelles du Canada et de Hong Kong* ont des relations plus étroites et sont maintenant au diapason en matière de reconnaissance des qualifications grâce à un accord de réciprocité.

L’accord signé le 1er juin 2018 par Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada) et le Hong Kong Institute of Certified Public Accountants (HKICPA) prévoit la reconnaissance de qualifications normalisées et facilite l’accès à une carrière en comptabilité.

« La signature de cet accord témoigne de l’engagement indéfectible de la profession canadienne de CPA envers une plus grande mobilité de la main-d’œuvre au moyen d’une reconnaissance internationale », souligne Joy Thomas, présidente et chef de la direction de CPA Canada.

Les comptables professionnels qualifiés et membres de l’une ou l’autre organisation peuvent maintenant voir leur titre reconnu par l’organisation de l’autre pays et obtenir facilement l’autre titre professionnel. Ainsi, cela permet à des CPA canadiens de travailler à Hong Kong et aux comptables formés à Hong Kong de venir travailler au Canada.

« De tels accords profitent à nos membres en réduisant les obstacles aux débouchés à l’étranger et permettent d’attirer au Canada des personnes talentueuses, ce qui contribue à la croissance économique et à l’essor social du pays », ajoute Mme Thomas.

Dans le cadre de ses programmes de reconnaissance des titres étrangers, CPA Canada a conclu d’autres accords de reconnaissance mutuelle avec des organisations comptables des États-Unis (AICPA/NASBA) et du Mexique; des accords de réciprocité avec l’Écosse (ICAS), l’Irlande (CA Ireland), l’Australie et la Nouvelle-Zélande (CA ANZ) et l’Afrique du Sud (SAICA), ainsi qu’un protocole d’entente avec Chartered Accountants of Pakistan (ICAP).

Désireuse d’étendre encore davantage ses relations, CPA Canada a signé le 9 juin dernier un accord de partenariat avec la Zhejiang University of Finance and Economics (ZUFE), une université avec laquelle elle entretient des liens de longue date. L’entente vise à inciter les jeunes Canadiens à étudier en Chine (et de ce fait à se familiariser avec la culture chinoise) grâce à un programme d’un an appelé Globalized Accounting Professional Program. CPA Canada a aussi passé des ententes avec 12 autres universités chinoises de premier plan, où ses cours préparatoires sont donnés en anglais dans le cadre de programmes (internationaux) de premier cycle en comptabilité.

EN SAVOIR PLUS SUR LA RECONNAISSANCE DES TITRES ÉTRANGERS

Cliquez ici pour en apprendre davantage sur les critères que les CPA canadiens doivent remplir pour obtenir un titre comptable étranger en vertu d’un accord de reconnaissance mutuelle, d’un accord de réciprocité ou d’un protocole d’entente.

* Cet article a été mis à jour pour clarifier certains détails relatifs aux accords de réciprocité.