Passer au contenu principal
William Shatner dans une boîtier holographique devant le public
Articles de fond
Magazine Pivot

Don d’ubiquité grâce à une cabine de téléportation

Proto fabrique des cabines holographiques bidirectionnelles qui permettent aux utilisateurs de voir, d’entendre et d’interagir avec n’importe qui ou n’importe quoi dans le monde.

William Shatner dans une boîtier holographique devant le publicWilliam Shatner, la vedette de films de science-fiction, se sert de Proto pour faire un discours en Australie à partir de Los Angeles. (Avec l’autorisation de Proto Inc.)

Être à l’antenne pour se faire entendre partout, voilà l’objectif que caressait David Nussbaum, qui rêvait de journalisme. En 2012, le projet du fondateur et chef de la direction de Proto a pris une tout autre dimension, quand le regretté rappeur Tupac Shakur a ressuscité pour monter sur scène au Festival de Coachella, sous forme d’hologramme. « C’est comme s’il était revenu à la vie. » Intrigué, David Nussbaum s’est mis à la recherche de l’entreprise derrière l’hologramme, puis a aidé son employeur de l’époque à racheter la technologie. C’est après en avoir percé les mystères et en avoir découvert les failles qu’il décidera d’inventer sa propre plateforme.

Avant de se lancer dans l’aventure, il a organisé nombre de concerts holographiques et mis à l’honneur de grands artistes disparus. Whitney Houston, Billie Holiday et Jackie Wilson ont pris le micro, en trois dimensions. Mais les spectacles, qui nécessitaient de lourdes structures et mobilisaient de nombreuses équipes, finissaient par coûter des millions. Impossible, donc, de rentabiliser le tout sans prendre sans cesse de l’envergure et présenter les plus grandes vedettes. En 2018, David Nussbaum a donc décidé de combiner son savoir-faire et son amour des communications pour créer une entreprise, Portl, dans le confort de son salon.

Maintenant connue sous le nom de Proto, présente dans près de 30 pays, l’entreprise de Los Angeles propose de grands boîtiers holographiques pour faciliter le dialogue et abolir la distance. Les utilisateurs passent des appels vidéo, comme sur Zoom et d’autres applications, à la différence près qu’ils apparaissent en taille réelle, comme projection holographique. Dotés de caméras et de microphones qui facilitent les échanges en direct, les boîtiers où s’affiche la représentation holographique sont offerts en deux formats. Le premier fait largement la taille d’un adulte, et l’autre se pose sur un bureau. « Certains ont même comparé le Proto à l’appareil de téléportation de Willy Wonka. »

Présentations, formations et divertissements : les usages du Proto sont multiples. On s’en est servi pour enseigner en régions éloignées, donner des conférences ou consulter un médecin. Et de grandes marques comme H&M et Burberry remplacent parfois mannequins en vitrine et panneaux publicitaires par les boîtiers holographiques signés Proto. David Nussbaum explique que les clients en profitent pour réduire leur empreinte environnementale et alléger les coûts. Des maisons de vente aux enchères choisissent Proto pour présenter des articles coûteux, difficiles à déplacer.

Au Canada, l’entreprise a su fidéliser des clients et nouer des partenariats avec des groupes comme le promoteur immobilier Cadillac Fairview. La création d’une division au Canada et la distribution au nord du 49e parallèle sont au cœur de la croissance de Proto.

Et l’humoriste Howie Mandel, né au Canada, compte parmi les investisseurs et ambassadeurs de la marque. Son entrepôt de Los Angeles héberge les bureaux de Proto. « Tout a commencé par une simple prise de contact. » Depuis, grâce à la magie du boîtier holographique Proto, Howie Mandel a participé au festival Juste pour rire à Montréal et à la cérémonie télévisée de l’Allée des célébrités canadiennes, à distance. « Pendant qu’il tournait l’émission America’s Got Talent, aux États-Unis, Howie devait prendre la parole à Toronto, pour un contrat avec Bureau en gros. Grâce à Proto, il a pu faire acte de présence partout, en compagnie de sa collègue Heidi Klum. »

Dans l’avenir, l’entreprise espère élargir ses activités à l’étranger et multiplier les occasions de réunir des interlocuteurs séparés par des milliers de kilomètres. « Nos boîtiers holographiques sont partout : cinémas, aéroports, concessionnaires automobiles, halls d’hôtel. On y transmet les discours de candidats à la présidence, de chefs religieux et de conférenciers, présentés à des dizaines de milliers de personnes. » L’entreprise a aussi bénéficié d’une large volonté de reprise de contact, après l’isolement dû à la pandémie. « Il s’agit de recréer le lien affectif privilégié qui se tisse quand on se trouve au même endroit, en même temps, et qu’on voit son interlocuteur. »

TENDANCE TECHNO

De l’intelligence artificielle à l’analyse de données en passant par la chaîne de blocs, CPA Canada propose de nombreuses ressources sur les technologies.