Passer au contenu principal
Louise Tailleur
Articles de fond
Magazine Pivot

Une CPA et enseignante suppléante qui a une bonne influence sur les jeunes

CPA au départ, Louise Tailleur n’aurait jamais cru devenir influenceuse en ligne. Pourtant, elle compte 150 000 abonnés sur TikTok et sur sa chaîne YouTube.

Louise TailleurLouise Tailleur a commencé à utiliser ses connaissances en marketing et son sens artistique pour créer des vidéos sur TikTok pendant la pandémie. (Rémi Thériault)

Qu’est-ce qui a motivé votre passage de CPA à enseignante?

Après avoir fait carrière dans le milieu bancaire puis dans le secteur public, j’ai été mère au foyer pendant huit ans. Ensuite, décidée à me recycler dans l’enseignement, j’ai décroché un baccalauréat en éducation à l’Université d’Ottawa. Depuis, j’enseigne les rudiments de la comptabilité et des affaires au secondaire.

Comment s’est fait la transition vers influenceuse en ligne?

Il y a quelques années, au beau milieu d’un cours sur la création publicitaire, mes élèves m’ont fait découvrir TikTok. Ils m’ont expliqué qu’à mon âge avancé, c’était peine perdue, impossible de se hisser au rang des influenceurs. Je les ai crus. Mais voilà que la pandémie a déferlé. Forte de mon savoir-faire, j’ai fait mes premières armes sur TikTok.

Au départ, je réalisais des clips ludiques sur des aliments insolites et des gadgets de cuisine. Huit mois plus tard, la direction de TikTok m’invitait à intégrer sa plateforme de commercialisation, TikTok North America. Des agences m’ont sollicitée, et j’ai reçu des offres de marketing par affiliation.

Comment votre formation de CPA vous a-t-elle aidée dans votre travail d’influenceuse?

Contre toute attente, le volet leadership du programme d’agrément CPA m’a été d’une aide précieuse dans mes activités en ligne. Je savais parler finances en toute confiance avec les marques (des honoraires aux licences), négocier et décoder les subtilités des contrats, et communiquer avec clarté et franchise.

J’ai songé à enseigner les bases de la comptabilité en ligne, mais ailleurs que sur TikTok, peut-être sur YouTube. En rétrospective, après trois ans, je ne regrette rien.

Partagez-vous un peu de cette réussite avec vos étudiants?

Depuis cinq ans, grâce aux bénéfices que je réalise sur TikTok, j’octroie des bourses à certains de mes élèves qui optent pour la comptabilité au collège ou à l’université. Cette année, j’ai même pu aider des jeunes qui se lancent dans d’autres domaines.

Selon vous, que pourrait-on améliorer dans les programmes d’enseignement?

Je déplore qu’il y ait si peu de cours obligatoires sur les finances au secondaire. Pour compenser ce déficit, j’aborde les thèmes du budget, des emprunts, de l’épargne et des placements, sur un mode ludique. Dresser un budget pour le bal de fin d’année, décider où seront affectés les revenus tirés d’un emploi d’été, voilà des sujets sûrs de plaire.

DES CPA QUI NOUS INSPIRENT

Voyez comment Janine Rogan aide les femmes à mieux prendre leurs finances en main et de quelle façon Carter Wilson favorise l’essor des Premières Nations.