Le côté obscur des cryptomonnaies

Le bitcoin n’est désormais plus réservé qu’aux férus de technologies financières. C’est également devenu la ressource de choix des fraudeurs numériques. Découvrez comment le cryptocrime transforme l’exercice de la profession, et ce que vous pouvez faire pour aider vos clients à s’en protéger.

Au Canada et un peu partout dans le monde, les cryptomonnaies ont pris d’assaut le système financier traditionnel en offrant aux gens différentes façons d’investir, de gagner et d’échanger de l’argent grâce à la technologie de la chaîne de blocs. Mais elles servent aussi de plus en plus à commettre des fraudes et à financer des activités criminelles.

LA MONTÉE DU CRYPTOCRIME

Il s’agit là d’une source de préoccupation importante tant pour les entreprises dignes de confiance que pour les responsables de l’application des lois dans les différents pays. Par exemple, les guichets automatiques de cryptomonnaies ne sont pas visés par nos règlements fédéraux sur le blanchiment d’argent. Aux États-Unis, les opérations virtuelles peuvent constituer un défi de taille au chapitre de l’observation fiscale – et l’arrivée des « crypto-cartes » vient accroître le risque d’opérations illicites de la part de sources anonymes.

Par ailleurs, quelque 60 enquêtes suivent leur cours dans les pays du J5 (Canada, Pays-Bas, États-Unis, Royaume-Uni et Australie) sur le cryptocrime à l’échelle de la planète et l’évitement fiscal abusif. Au cours de la dernière année financière au Royaume-Uni, les escroqueries visant les investisseurs ont délesté leurs victimes de 27 millions de livres par l’intermédiaire de plateformes de négociation en ligne factices.

Mais tout n’est pas perdu.

MISER SUR LES PERTURBATIONS NUMÉRIQUES

En tant que CPA, vous pouvez faire obstacle à la cyberfraude et aider vos clients à s’en protéger en leur fournissant les bonnes informations et en préconisant une démarche transparente à l’égard de la communication d’information.

Et si vous offrez des services de juricomptabilité efficaces aux gens afin de les aider à éviter les stratagèmes dangereux et de faire en sorte que leur processus d’audit soit transparent, il y a fort à parier que vous pourrez accroître votre clientèle et trouver votre créneau sur un marché en pleine expansion exposé aux perturbations.

Voici trois conseils clés pour vous aider à faire bouger les choses :

  • Renseignez-vous sur la chaîne de blocs : Savoir, c’est pouvoir. Lisez les indications sur les cryptoactifs les plus récentes ou développez des compétences en juricomptabilité dans le cadre d’une formation spécialisée. Assurez-vous de bien saisir l’importance stratégique des nouvelles technologies et de leurs répercussions possibles sur vos clients et votre organisation.
  • Discutez avec des experts : Le secteur des cryptoactifs ne cesse d’évoluer. C’est pourquoi vous devez absolument prendre part à des activités ciblées qui vous permettront de garder une longueur d’avance. Les CPA peuvent aussi partager leurs expériences et obtenir des informations professionnelles dans des endroits inattendus comme des forums en ligne – par exemple, celui de Bitcoin Reddit.
  • Utilisez les bons outils : Prémunissez vos clients et vous contre les contestations de l’ARC en mettant à contribution les logiciels de gestion fiscale des opérations en cryptomonnaies. Cela vous permettra de simplifier et regrouper différentes opérations, qu’il s’agisse d’opérations de portefeuille, d’activités cryptominières ou d’échanges et de gains en capital. Les logiciels ZenLedger, CryptoTrader et CoinTracker constituent un bon point de départ.

.      .      .

Voyez quelle incidence a le cryptocrime sur l’exercice de la profession en prenant part au colloque de l’AICPA sur la juricomptabilité et l’évaluation du 4 au 6 novembre 2019. Et si vous souhaitez approfondir vos connaissances en juricomptabilité, inscrivez-vous au programme menant à l’obtention du titre de CFF.