L’ADN des chefs des finances

Apprenez-en plus sur le rôle des chefs des finances, qui ne cesse d’évoluer, et voyez comment, en plus de planifier attentivement leur propre cheminement professionnel, ces dirigeants doivent préparer le terrain pour la prochaine génération de cadres des finances.

EY a mené une étude afin de savoir comment les chefs des finances peuvent réévaluer leurs propres compétences, aider à promouvoir la stratégie et l’innovation, et de comprendre les forces externes qui forgent l’environnement d’affaires. Le rapport publié au terme de cette étude présente un aperçu de la perception qu’ont les répondants canadiens de leur position par rapport à leurs pairs du reste du monde, et aborde aussi la façon de redéfinir le cheminement d’un futur leader en finances.

Points saillants canadiens :

  • Pour bâtir des équipes très performantes aujourd’hui et équiper la relève, les chefs des finances doivent :
    • investir dans l’acquisition de nouvelles compétences
    • faire preuve d’un comportement de leader irréprochable
    • encourager la diversité
  • Comparativement à leurs homologues étrangers, les chefs des finances canadiens sont plus conservateurs et sensibles au risque en ce qui concerne le perfectionnement des compétences essentielles.
  • Les chefs des finances canadiens préfèrent les programmes de formation et d’observation plutôt que des expériences réelles de leadership et d’exposition aux activités du conseil d’administration pour préparer la prochaine génération de leaders en finances.
  • Au Canada, la grande majorité des chefs des finances (81 %), comparativement à 62 % à l’échelle mondiale, pensent que le renforcement de la visibilité des femmes qui occupent des postes de leaders susceptibles de jouer un rôle de modèle pour les moins avancées est la stratégie à privilégier pour augmenter le nombre de femmes cadres qui deviennent chefs des finances.
  • Il faudra prendre des mesures concrètes pour qu’hommes et femmes recrutent, gardent en place et fassent avancer les femmes dans des postes de cadres des finances.
  • À l’heure où les entreprises canadiennes entrent dans l’ère numérique, la maîtrise des mégadonnées et de l’analytique avancée pour la prise de décisions stratégiques est vue comme une priorité pour les chefs des finances canadiens : près de la moitié (47 %) d’entre eux la citent comme la compétence la plus importante que les futurs leaders devront acquérir, comparativement à 39 % de leurs homologues étrangers.