Rapport Tendances mondiales relatives au capital humain en 2017

Le rapport Tendances mondiales relatives au capital humain en 2017 de Deloitte (en anglais) fait état de changements profonds dans le monde des affaires. Découvrez les dix tendances auxquelles les entreprises doivent prêter attention pour mieux organiser, gérer, et développer le capital humain, et l’aider à s’adapter aux changements technologiques.

La main-d’œuvre, le milieu de travail et le monde du travail en général subissent de profondes transformations et les organisations doivent composer avec ce nouveau contexte. Le rapport de Deloitte (en anglais), fondé sur un sondage mené auprès de plus de 10 000 dirigeants d’entreprises et responsables des ressources humaines dans 140 pays, révèle que ceux-ci adoptent de nouveaux modèles organisationnels pour s’adapter à la nature en réseau du monde du travail d’aujourd’hui. 

Les dix tendances mondiales de l’année :

  1. L’entreprise de demain : à nos portes. À mesure que les entreprises adoptent le numérique, elles doivent de plus en plus se réinventer afin d’être en mesure d’agir, de s’adapter et d’apprendre plus rapidement tout en répondant à l’évolution des exigences professionnelles. 
  2. Carrière et apprentissage : en temps réel, en tout temps. Les nouvelles règles dictent la création d’un service d’apprentissage et de perfectionnement qui offre des formations accessibles en tout temps à partir d’un éventail de plates-formes mobiles.
  3. Acquisition de talents : et voici le recruteur cognitif. Le recrutement est en voie de devenir une expérience numérique adaptée aux attentes des candidats pour ce qui est de la commodité et de l’accès mobile. Les recruteurs avisés adoptent les nouvelles technologies d’acquisition de talents afin de tisser des liens avec les candidats et de rehausser constamment l’image de marque de l’employeur.
  4. L’expérience employé : au-delà de la culture et de l’engagement. Plutôt que de miser uniquement sur l’engagement du personnel et la culture d’entreprise, les employeurs se dotent d’une approche intégrée d’expérience employé globale. Ils font appel à des nouveautés telles que les sondages éclair, les applications de bien-être et de mise en forme, et les outils intégrés de libre-service pour employés.
  5. Gestion de la performance : avoir une main gagnante. Les entreprises de tous les secteurs et de toutes les régions réévaluent chaque aspect de leurs programmes de gestion de la performance. Elles adaptent ensuite ces changements à leur stratégie d’affaires et à la transformation continue du travail.
  6. Perturbations du leadership : repousser les limites. Aujourd’hui, plus que jamais, les organisations ont besoin d’un plus grand nombre de leaders solides, mais de leaders d’un type radicalement différent : plus jeunes, plus agiles et maîtrisant les technologies numériques.
  7. Les RH en mode numérique : plates-formes, talents et travail. Les leaders des RH sont appelés à jouer un rôle élargi afin d’aider l’entreprise à incarner l’ère numérique, plutôt que de simplement y entrer.
  8. Analytique des talents : recalculer l’itinéraire. L’analytique n’est plus un simple outil permettant de trouver de l’information intéressante à transmettre aux gestionnaires. Elle est maintenant une fonction à part entière de l’entreprise, axée sur l’utilisation des données pour comprendre chaque aspect de l’exploitation.
  9. Diversité et inclusion : l’écart entre perception et réalité. La justice, l’équité et l’inclusion sont maintenant des préoccupations du chef de la direction, mais la formation et l’éducation ne suffisent pas. Les nouvelles règles misent sur l’apprentissage expérientiel, les changements de processus, les outils axés sur les données, la transparence et la responsabilité.
  10. L’avenir du travail : la main-d’œuvre augmentée. L’automatisation, l’informatique cognitive et l’externalisation ouverte sont les forces qui changent le paradigme et transforment la main-d’œuvre. Les entreprises doivent repenser le rôle de chacun à mesure que le travail s’automatise.