Prêt, pas prêt : C’est la saison des impôts!

Feuillets, formulaires, reçus… il n’y a pas de doute, la période des impôts bat son plein. Voici quelques outils pour vous aider à maintenir le cap.

Vous travaillez à temps plein en fiscalité ou vous offrez certains services de fiscalité? Voici des ressources qui adouciront les rigueurs de la saison des impôts.

PÉRIODE DES IMPÔTS : CINQ RESSOURCES POUR BRAVER LA TEMPÊTE

  1. Mise à jour des services électroniques de l’ARC
    Grâce aux améliorations apportées à ses services électroniques, l’Agence du revenu du Canada (ARC) simplifie encore davantage le travail des préparateurs de déclarations de revenu de particuliers.

    «Si vous êtes inscrit au service TED, vous aimerez beaucoup ReTRANSMETTRE, le nouveau service de l’ARC», affirme Bruce Ball, associé en fiscalité, BDO Canada. ReTRANSMETTRE permet aux préparateurs d’amender les déclarations précédentes de leurs clients en ligne. Les modifications soumises électroniquement sont traitées bien plus rapidement que celles qui sont transmises sur papier : «Et dès que la demande est reçue, on vous envoie une confirmation.»

    Le plus récent webinaire de CPA Canada sur la fiscalité présente une foule d’améliorations des services de l’ARC, dont les nouvelles fonctionnalités du service Préremplir ma déclaration et la possibilité de traiter, par les services TED et IMPÔTNET, des déclarations transmises à des administrations multiples.

    En prime : Dans les prochains mois, l’ARC pourrait annoncer d’autres nouveautés. Pour avoir une idée des améliorations possibles, lisez le billet «Suggestions pour l’amélioration des services de l’ARC» du blogue sur la fiscalité de CPA Canada.

  2. Votre propre bibliothèque virtuelle sur la fiscalité
    Pour Neil Handrahan, la Série fiscale de CPA Canada est un outil essentiel, surtout durant la période des impôts. Ce généraliste, associé chez Bradley Handrahan, s’appuie sur le contenu de cet outil, dont les nouvelles et informations sur l’impôt sur le revenu fédéral, la TPS et la TVH, ainsi que les taxes et impôts provinciaux. «J’y trouve des réponses sur un éventail de sujets pour m’assurer que nos positions fiscales tiennent la route», explique-t-il.

    M. Handrahan aime bien les outils de travail de la Série fiscale : «Grâce aux résumés, par exemple, on peut entrer rapidement les renseignements d’un client afin d’obtenir un aperçu de sa situation fiscale, et donc tester différentes options.»

    En prime : Rester au fait des modifications fiscales est toujours un défi. Les alertes électroniques quotidiennes de la Série fiscale vous aident à suivre l’actualité.

  3. Conseils ligne par ligne pour les déclarations T1
    Pour comprendre à fond le traitement de certains aspects d’une déclaration T1, M. Handrahan se fie au EY’s Guide to Preparing 2016 Personal Tax Returns. «J’y trouve des réponses claires sur les éléments inclus et exclus pour chaque ligne d’une déclaration T1. Ces précisions détaillées sont remarquablement utiles. Ce guide est un incontournable pour quiconque prépare des déclarations de revenu de particuliers.»

    En prime : Cette publication, offerte en anglais seulement, est accessible sous forme de base de données conviviale, assortie de fonctions de recherche. Et son contenu ne se limite pas à 2016, mais comprend les éditions des quatre années précédentes. Vous pourrez ainsi aider plus facilement vos clients qui seraient en retard sur leurs déclarations.

  4. Questions fiscales précises
    Revenu protégé, impôt des sociétés privées sous contrôle canadien, achat et vente d’une entreprise, fiscalité au décès… Les nombreux cours en ligne de CPA Canada sur la fiscalité (offerts en anglais) vous aideront à explorer ces sujets particuliers.

    «En suivant nos formations en ligne, les professionnels déjà au fait de ces domaines pourront en approfondir les principaux concepts et mieux connaître les nouveautés», précise Vivian Leung, directrice du programme de formation en fiscalité, à CPA Canada.

    En prime : Nous offrons un nouveau cours sur l’éthique afin de vous aider à appliquer les concepts fondamentaux de l’éthique aux questions fiscales.

  5. Protection de votre cabinet et gestion des risques
    Les allégations d’erreurs en fiscalité représentent la principale cause de poursuites subies par les CPA. Assurez-vous de bien gérer les risques liés à la prestation de services fiscaux.

    Le Questionnaire de gestion du risque fiscal de CPA Canada peut vous aider à évaluer les politiques et processus de votre cabinet à l’égard des services de fiscalité. Il propose des renvois directs aux commentaires et aux outils pratiques pertinents du Tax Risk Management Guide.

    «Le questionnaire et le guide vous aideront à cerner les processus de gestion des risques dont vous avez besoin pour éviter les erreurs courantes et offrir de meilleurs services», explique Gabe Hayos, vice-président, Fiscalité, à CPA Canada.

    En prime : En utilisant le questionnaire, vous contribuez à l’élaboration d’outils de contrôle des risques fiscaux. CPA Canada prévoit compiler les réponses anonymes et s’en servir pour cerner les meilleures pratiques et offrir plus de ressources sur la prestation de services en fiscalité.

Éviter la bousculade de la période des impôts est impossible, mais, grâce à ces outils, vous pourrez travailler avec encore plus d’efficience et d’efficacité, jusqu’au retour au calme. Vous trouverez encore plus de ressources pour la préparation des déclarations de 2016 ici.


Note de la rédactrice en chef

Le prochain numéro de L’infolettre CPA sera publié le lundi 8 mai 2017.