Conseils d’administration de petites entreprises : Questions pour les conseillers et administrateurs éventuels

Envisagez-vous de siéger au conseil d’une petite organisation? Êtes-vous le propriétaire ou le dirigeant d’une petite entreprise? Cette publication de CPA Canada pourrait vous aider à mieux comprendre le rôle du conseil consultatif et du conseil d’administration.

Livre (couverture souple) |  Article nº 04001089 |  15 $

Les prix peuvent être modifiés sans préavis.

Acheter dès maintenant

Télécharger un exemplaire

Télécharger dès maintenant

Si vous décidez de siéger au conseil d’administration d’une petite entité, vous devrez comprendre et mettre en œuvre des pratiques de gouvernance rigoureuses pour bien vous acquitter de vos responsabilités.

Le Conseil consultatif sur la surveillance et la gouvernance d’entreprises de CPA Canada a préparé un guide qui fait le point sur certaines questions qui intéresseront les conseillers et les administrateurs appelés à offrir des orientations à une petite entreprise ou à siéger à son conseil d’administration. On y trouve des informations essentielles pour alimenter leur réflexion et les aider à assumer leur nouveau rôle. Y figurent également une analyse pratique et des études de cas, qui illustrent l’application et l’adaptation, par les petites entreprises, de pratiques de gouvernance rigoureuses.

VOUS EN SAUREZ PLUS SUR :

  • le contexte où évoluent les petites entreprises du Canada
  • les fondements d’une bonne gouvernance
  • la différence entre la surveillance exercée par un conseil consultatif et par un conseil d’administration
  • l’incidence de la structure de propriété sur le rôle et l’approche du conseil
  • les principales responsabilités de gouvernance des conseillers et administrateurs d’une petite entreprise
  • le rôle du président du conseil
  • la valeur qu’ajoutent les administrateurs et conseillers
  • la gouvernance dans les entreprises en démarrage
  • la création d’un conseil d’administration
  • l’évolution des pratiques de gouvernance au rythme de la croissance de l’organisation
  • la mise en confiance des parties prenantes