Aperçu : eXtensible Business Reporting Language (XBRL)

Apprenez ce qu’est le langage XBRL, quelle en est l’origine et comment obtenir davantage d’information à ce sujet.

Au sujet du langage XBRL

XBRL est une norme reconnue mondialement en matière de communication de l’information d’entreprise, financière et non financière, par voie électronique. Il s’agit d’associer les éléments d’information à des balises qui en véhiculent une description à l’intention des utilisateurs. Par exemple, dans les états financiers en XBRL, des renseignements sur les normes comptables utilisées sont associés à chaque élément d’information.

Historique du langage XBRL

Fondé sur le langage eXtensible Markup Language (XML), XBRL a été élaboré au début du XXIe siècle, puis officialisé sous la direction de XBRL International, consortium international composé de grandes entreprises et organisations convaincues des avantages d’une communication électronique transparente.

Depuis, XBRL a été adopté dans bon nombre de pays. Près de chez nous, toutes les entreprises qui appliquent les PCGR américains et qui déposent des documents auprès de la Securities Exchange Commission (SEC) des États-Unis doivent le faire en XBRL, comme celle-ci l’exige.

XBRL au Canada

Émetteurs privés étrangers canadiens – Obligation de présentation en XBRL de la SEC 

En mars 2017, la SEC a annoncé la publication d’une taxonomie IFRS pour les émetteurs privés étrangers (non américains) qui préparent leurs états financiers selon les Normes internationales d’information financière (IFRS). Par conséquent, toute société canadienne inscrite auprès de la SEC à titre d’émetteur privé étranger qui applique les IFRS sera tenue de présenter ses états financiers en XBRL. Cette obligation concerne quelque 300 sociétés au Canada. Pour en savoir plus sur la définition et la détermination du statut d’émetteur privé étranger, veuillez consulter les ressources ci-dessous.

Les émetteurs privés étrangers devront inclure un fichier initial de données interactives en XBRL à leur premier rapport annuel déposé sur formulaire 20‑F ou formulaire 40‑F pour les exercices clos à compter du 15 décembre 2017. Ils peuvent choisir de commencer à inclure ce fichier à leur rapport annuel pour les exercices clos avant cette date. L’obligation de présentation en XBRL s’appliquera également à d’autres types de documents. Vous trouverez davantage d’informations à ce sujet dans les ressources ci-dessous.

Voici une liste de ressources (en anglais) qui vous aideront à comprendre les nouvelles dispositions :  

Pour de plus amples informations

Pour plus d’informations sur l’utilisation du langage XBRL au Canada , veuillez consulter le site Web de XBRL Canada. Par ailleurs, XBRL Canada organise régulièrement des activités de formation comme des webinaires, des ateliers et des séminaires qui pourraient vous être utiles.