Faits saillants de la table ronde sur le rapport de l’auditeur et la qualité de l’audit

À mesure que le Canada se rapproche de l’adoption des normes internationales sur le rapport de l’auditeur, des questions continuent de se poser en matière de collaboration des parties prenantes et de mise en œuvre.

Lisez les dernières nouvelles sur l’amélioration de la transparence du rapport de l’auditeur et de la qualité de l’audit. Les principaux groupes concernés ont participé à une table ronde sur le sujet, parmi lesquels on comptait :
  • de hauts responsables :
    • des Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada)
    • du Conseil canadien sur la reddition de comptes (CCRC)
    • du Conseil des normes internationales d’audit et d’assurance (IAASB)
  • des membres expérimentés de comités d’audit
  • des auditeurs
  • des préparateurs
La table ronde a pris la forme de deux discussions distinctes :
  • la première sur le rapport de l’auditeur, dont :
    • les nouvelles normes sur le rapport de l’auditeur de l’IAASB
    • la façon dont le Conseil des normes d’audit et de certification (CNAC) prévoit adopter ces normes au Canada
    • les difficultés connexes liées à la mise en œuvre pour les comités d’audit, les préparateurs et les auditeur
  • la seconde sur la qualité de l’audit, notamment en ce qui a trait aux types d’interactions entre les comités d’audit et les parties prenantes internes et externes, et à des mesures précises qui pourraient les aider à cet égard

RAPPORT DE L’AUDITEUR ― PRINCIPALES RÉFLEXIONS EXPRIMÉES :

  • L’importance pour le Canada de savoir si et comment les États-Unis mettront en œuvre les nouvelles normes sur le rapport de l’auditeur, particulièrement en ce qui concerne les entreprises à double cotation qui devront appliquer deux référentiels.
  • L’importance de reconnaître le rôle essentiel que joueront les comités d’audit en appuyant les objectifs du nouveau rapport de l’auditeur, et la question de savoir s’il faut améliorer l’information rendue publique par le comité d’audit sur ses activités.
  • L’incertitude actuelle sur la question de savoir si les investisseurs canadiens demandent une transparence accrue en matière d’audit, un facteur qui aura une incidence importante sur le succès de la mise en œuvre des normes.
  • L’importance de la collaboration entre les principales parties au Canada afin d’élaborer une méthode d’information sur la qualité de l’audit qui sera évolutive et utile, et non seulement guidée par la réglementation.

QUALITÉ DE L’AUDIT

Le président de l’IAASB a fait un survol du cadre de référence sur la qualité de l’audit et des activités prévues dans le plan de travail actuel de l’IAASB en ce qui concerne l’amélioration de la qualité de l’audit. Au cours des prochains mois, l’IAASB publiera des documents de travail sur des aspects clés de l’audit qu’il lui semble souhaitable d’améliorer, notamment l’esprit critique et le contrôle qualité.

Par ailleurs, CPA Canada a présenté un aperçu d’un nouveau projet lancé dans la foulée de l’initiative d’amélioration de la qualité de l’audit à laquelle participent le CCRC et l’Institut des administrateurs de sociétés. Ce projet vise à examiner les façons dont les auditeurs pourraient formuler des observations tirées de leur audit des états financiers pour aider le comité d’audit à s’acquitter de ses responsabilités et améliorer la qualité de l’audit. Des consultations seront menées auprès de membres de conseils d’administration à l’automne 2015 pour faire suite aux travaux préliminaires déjà entrepris à cet égard.

ÉTAPE SUIVANTE

Le CNAC sollicite vos commentaires sur les considérations liées à la mise en œuvre des nouvelles normes sur le rapport de l’auditeur.

Le CNAC a publié un appel à commentaires sur les dates d’entrée en vigueur proposées et sur d’autres considérations liées à la mise en œuvre des nouvelles normes sur le rapport de l’auditeur.

Les parties prenantes sont invitées à répondre à l’appel à commentaires du CNAC au plus tard le 5 février 2016 (la date limite, initialement le 30 octobre 2015, a récemment été reportée).

Faits saillants

Mettez vos connaissances à jour et élargissez votre réseau grâce à ce colloque à ne pas manquer (en anglais), qui porte sur les questions et tendances essentielles pour les membres des comités d’audit.

Dans votre entourage se tapit sûrement une personne surendettée. Si vous êtes observateur, vous reconnaîtrez l’un ou plusieurs de ces symptômes.