Amélioration de la qualité de l’audit : un point de vue canadien – Indépendance de l’auditeur

Après la crise financière, de nombreuses organisations internationales ont formulé des propositions concernant l’indépendance de l’auditeur. Consultez notre aperçu complet de l’évaluation par le Groupe de travail sur l’indépendance de l’auditeur (GTIA) des différentes propositions visant à modifier les règles relatives à l’indépendance de l’auditeur.

Télécharger un exemplaire

Télécharger dès maintenant

En septembre 2012, le Groupe de travail sur l’indépendance de l’auditeur (GTIA), l’un des trois groupes de travail de l’initiative « Amélioration de la qualité de l’audit » (AQA), a publié le document de travail Amélioration de la qualité de l’audit : un point de vue canadien – Indépendance de l’auditeur.

Les objectifs de ce document étaient les suivants :

  • établir un cadre solide de principes directeurs pour faciliter l’évaluation des propositions sur l’indépendance formulées par divers organismes dans le monde
  • traiter des questions relatives à l’indépendance de l’auditeur et de son incidence sur la qualité de l’audit
  • informer les parties prenantes et les amener à participer au débat mondial
  • présenter une position nuancée sur les délibérations du GTIA

Vous en apprendrez davantage sur :

  • la signification du mot « indépendance »
  • le cadre canadien actuel en matière d’indépendance
  • le rôle de l’esprit critique
  • les propositions pertinentes faites à l’international en réponse à la crise financière
  • les principes directeurs adoptés par le GTIA pour l’évaluation de ces propositions
  • le consensus dégagé par le GTIA sur chacune des propositions