la main d'une jeune personne dans un café, en utilisant un smartphone affichant l'application Guber à l'écran

Selon un rapport publié en 2017 par la firme EY, seulement 18 % des Canadiens ont adopté la technologie financière, ou fintech, comparativement à 69 % des Chinois. (Photo de Shutterstock/illustration par CPA Canada)

@travail | Outils

Gérer son argent comme un as de la finance grâce à trois applis canadiennes

Ces applications connectent vos comptes de courtage à un seul endroit et vous aident à épargner.

A Facebook IconFacebook A Twitter IconTwitter A Linkedin IconLinkedin An Email IconCourriel

Selon un rapport publié en 2017 par la firme EY, seulement 18 % des Canadiens ont adopté la technologie financière ou fintech (comparativement à 69 % des Chinois). Gageons que ces trois applis 100 % canadiennes inciteront ceux qui hésitent encore à faire le saut.

 captures d'écran et le logo de l'application de l'application Hardbacon

Hardbacon

Disponible depuis février 2018, Hardbacon (iOS) est une solution de gestion de portefeuille en ligne. En plus de profiter de conseils financiers, d’analyses de portefeuille et de prévisions, vous pouvez connecter tous vos comptes de courtage à un seul endroit pour sélectionner, selon de nombreux critères, des actions ou des fonds négociés en bourse. On trouve aussi sur le site des comparateurs (par Ratehub.ca) et de l’information financière (dans un blogue). Pourvu qu’ils aient déjà un compte, Hardbacon vise les investisseurs débutants (on peut même suivre sur le site une formation qui s’intitule « Pas un autre cours plate sur l’investissement »), mais les plus chevronnés trouveront cet outil des plus pratiques.

 captures d'écran et le logo de l'application de l'application mylo

Mylo

Mylo (iOS, Android) a quelques mois de plus. Lancée en juillet 2017, cette application mise sur l’effet boule de neige des petites économies en arrondissant chacun de vos achats au dollar supérieur. Pour un café qui coûte 3,25 $, l’application prélèvera 0,75 $ de plus et les versera dans votre compte Mylo (frais de 1 $ par mois), constitué de fonds négociés en bourse gérés par Gestion d’actifs Tactex. Si l’idée du « montant arrondi » n’est pas nouvelle (certaines banques, comme la Banque Scotia, l’exploitent depuis des années), Mylo présente l’énorme avantage de fonctionner avec n’importe quelle carte de crédit ou de débit.

 captures d'écran et le logo de l'application de l'application quber

Quber

Quber (iOS, Android) est officiellement née en mars dernier. Son logo? Un bocal dans lequel tombe une pièce, en trois temps. Car la jeune fintech ne prétend pas faire de vous des millionnaires, mais vous aider à épargner pour des projets donnés (chaussures, voyages, rénos…). L’appli apprend à vous connaître en analysant vos dépenses personnelles ou familiales pour ensuite vous dire quels achats éviter avant que vous cédiez à la tentation. Les acheteurs compulsifs apprécieront la fonction « coffre-fort », qui ralentit les retraits… le temps que l’envie passe. (Seul bémol : l’interface en français est truffée de fautes.)