Articles de fond | Magazine Pivot

Florilège de fraudes

Des escrocs sans scrupules sévissent toujours. Au menu : le détournement d’un compte en ligne auprès de l’ARC et une pieuvre vivante sur une note de frais...

A Facebook IconFacebook A Twitter IconTwitter A Linkedin IconLinkedin An Email IconCourriel

Illustration de la photo d'un pompier pulvérisant de l'argent sur le tuyau d'incendieUn pompier albertain a failli perdre 18 000 $ quand, muni de son NAS, un fraudeur a accédé à son compte en ligne auprès de l’ARC. (iStock)

503 000 $

Somme perdue en mai par la municipalité de Burlington, en Ontario, à la suite d’un hameçonnage. Se faisant passer pour un fournisseur légitime, un escroc a convaincu un employé de lui virer l’argent.

1,70 $

Taux horaire d’une avocate en 2012 et en 2013. La Cour canadienne de l’impôt a statué que la pratique à temps partiel – étrangement peu rentable – de la juriste servait de prétexte à la déduction de dépenses personnelles (services publics, cellulaire, Internet).

68 %

Proportion d’hommes parmi les arnaqueurs au Canada, selon une analyse des condamnations (2012-2018) effectuée par MNP. Et les fraudeurs cherchent à dérober, en moyenne, des sommes quatre fois plus élevées que les fraudeuses.

999 000 $

Somme qu’a dû rembourser l’ancien directeur d’une commission d’encadrement des services policiers, en Alberta, après avoir plaidé coupable à des accusations de fraude. De 2010 à 2016, comme directeur des TI de la commission des écoles catholiques de Medicine Hat, il avait approuvé 203 factures mensongères dressées par une entreprise qui lui appartenait.

UNE PIEUVRE VIVANTE

Une des bizarreries (tentaculaires) alignées sur des notes de frais soumises ces trois dernières années, recensées dans un sondage Robert Half mené au Canada auprès de quelque 300 chefs des finances. Autres trouvailles? Sorbetière, excursion en montgolfière et location de chèvres tondeuses de pelouse.

1 600 000 000 000 $ 

Fonds transférés en 2018 par des entreprises canadiennes dans des paradis fiscaux, selon un nouveau rapport du directeur parlementaire du budget. Le fédéral aurait ainsi perdu environ 25 G$ en recettes fiscales.

18 000 $

Remboursement d’impôt qu’a failli perdre un pompier albertain : muni de son NAS, un fraudeur a accédé à son compte en ligne auprès de l’ARC. Un cas « extrêmement rare », précise l’Agence.

« ÇA M’A MIS LA PUCE À L’OREILLE. »

Réaction d’une cliente d’un Walmart de Colombie-Britannique, Suzi Peterson, étonnée de voir un homme âgé s’apprêter à acheter toute une pile de cartes-cadeaux prépayées. Il voulait éviter la saisie de ses actifs par l’ARC : un fraudeur l’avait menacé au téléphone et exigeait un paiement en cartes-cadeaux. Arnaque évitée de justesse!