Airstream la nest véhicules récréatif

Pour la première fois de son histoire (soit près de 90 ans), le fabricant de véhicules récréatifs (VR) Airstream produit une caravane en fibre de verre, la Nest. Plus légère, d’aspect plus contemporain et meilleur marché qu’une caravane en aluminium. (Avec l’autorisation de Airstream)

Articles de fond | Magazine Pivot

Place à la légèreté


Airstream offre une caravane moins chère et plus facile à tracter.

A Facebook IconFacebook A Twitter IconTwitter A Linkedin IconLinkedin An Email IconCourriel

PARI : Pour la première fois de son histoire (soit près de 90 ans), le fabricant de véhicules récréatifs (VR) Airstream produit une caravane en fibre de verre, la Nest. Plus légère (à 1 500 kg, même un petit VUS peut la tracter), d’aspect plus contemporain (épuré, minimaliste, aérodynamique) et meilleur marché (49 500 $ US, contre 139 000 $ pour le modèle Classic) qu’une caravane en aluminium. L’entreprise veut ainsi s’imposer sur le marché nord-américain des VR, en plein essor, évalué à 20 G$. En 2017, le marché des véhicules tractés a, à lui seul, progressé de 14,4 %, stimulé par les ventes de caravanes semblables à la Nest. Celle-ci pose toutefois un risque pour la marque : un enduit gélifié breveté rend sa coque plus durable, mais les coques légères ont tendance à céder au bout de 10 ou 15 ans. Pour un produit reconnu pour sa durabilité, c’est tout un pari.

STRATÉGIE : Selon Justin Humphreys, directeur de l’exploitation, Airstream ne craint pas pour sa marque. Le lancement de la Nest vise à pénétrer un nouveau segment du marché des VR : « Nous voulons concurrencer les fabricants de petits modèles moulés en fibre de verre et attirer de nouveaux acheteurs. » Jusqu’ici, les amateurs de VR étaient souvent âgés, mais s’y ajoutent maintenant des jeunes à l’esprit d’aventure, épris de liberté (#vanlife), qui témoignent de leurs pérégrinations en publiant des photos sur Instagram.

RÉSULTAT : Depuis le lancement de la Nest en avril, la concession Can-Am RV Centre, à London (Ontario), en a déjà vendu quelques-unes, et les clients semblent très intéressés. « Reste à savoir si ce VR conservera sa valeur à long terme, observe Dan Meyer, représentant commercial. Il coûte nettement plus cher qu’un VR traditionnel en fibre de verre. J’ai vendu des caravanes Airstream de 40 ans en très bon état, mais qui sait si l’on pourra en dire autant d’un modèle en fibre de verre? » Il est trop tôt pour se prononcer. M. Meyer ajoute qu’Airstream ne produit encore que cinq caravanes Nest par semaine et que le raffinement de ce modèle pourrait l’amener à se démarquer des caravanes en fibre de verre moins chères, produites en série, qui sont légion sur le marché. L’an dernier, son concurrent Winnebago a vu ses ventes monter en flèche en lançant de petites caravanes au goût de la génération Y, dont la plus chère (la Minnie Drop, de taille comparable) coûte 28 000 $ de moins que la Nest.

Le bonheur en caravane

Avec ces modèles légers, on n’a qu’une envie : prendre la route!

Sealander caravane

Pour les vacanciers qui hésitent entre un bateau et une caravane, voici la Sealander. Cette caravane en fibre de verre de 70 pi2, avec cuisinette et espace pour manger et dormir, est équipée d’un moteur intégré qui permet de la convertir en mini-yacht.
27 250 $

Vistabule caravane

Avec 50 pi2, la Vistabule de forme ovoïde est minuscule (le divan devient un lit, et la cuisine se déploie depuis le coffre), mais en met plein la vue grâce au toit ouvrant et aux fenêtres panoramiques avant et arrière.
À partir de 17 995 $ US

Little Guy MyPod caravane

Microscopique (moins de 50 pi2) et ultralégère (285 kg), la MyPod en fibre de verre peut aisément être tractée par une berline. Pour les claustrophobes, une rallonge amovible (en option) agrandit l’espace utile.
10 000 $ US