Comptabilité | Événements

Décloisonnez votre organisation en favorisant la collaboration grâce à l’encadrement entre pairs

Au Congrès national L’UNIQUE 2019, la conférencière Jennifer Gervès-Keen expliquera comment améliorer le fonctionnement d’une entreprise en instaurant l’accompagnement professionnel.

A Facebook IconFacebook A Twitter IconTwitter A Linkedin IconLinkedin An Email IconCourriel

portrait de Jennifer Gerves-KeenJennifer Gervès-Keen, coach pour cadres supérieurs, explique que réunir régulièrement des personnes de différents secteurs pour parler du fonctionnement de l’organisation stimule l’innovation. (tous droits réservés)

Vous voulez susciter de nouvelles idées dans votre organisation?

Décloisonnez votre organisation en amenant des personnes de différents secteurs à se parler, de préférence en groupes de trois, conseille Jennifer Gervès-Keen, coach pour cadres supérieurs et conférencière au Congrès national L’UNIQUE 2019 de CPA Canada.

Le congrès, qui se tiendra les 23 et 24 septembre à Montréal, portera sur le thème « L’innovation pour la durabilité ». Dans son allocution, Mme Gervès-Keen, fondatrice de JGK Consulting, expliquera comment établir au sein de votre organisation un réseau d’encadrement entre pairs qui, en plus de promouvoir l’innovation, englobe des structures et des processus propices à la durabilité.

Le principe de l’encadrement entre pairs (ou des cellules d’accompagnement) repose sur la collaboration interfonctionnelle : des personnes de différents secteurs se réunissent régulièrement pour parler du fonctionnement de l’organisation. « Cette méthode a pour effet de stimuler l’innovation, car lorsqu’on réunit des personnes d’horizons divers, des idées géniales surgissent », fait observer Mme Gervès-Keen.

À l’heure actuelle, bon nombre d’organisations ne sont pas en mesure d’adopter un modèle d’encadrement entre pairs. « Leur structure, établie en fonction des sources de revenus, est très verticale et très cloisonnée, explique Mme Gervès-Keen. Il s’agit donc de faire bouger les choses afin que la main gauche sache ce que fait la main droite. La plupart des organisations présumant que cela se fait naturellement, elles n’accordent pas de temps au personnel pour qu’il sorte délibérément des sentiers battus. »

Au congrès, Mme Gervès-Keen énoncera certains principes de base de l’établissement de cellules d’accompagnement. Par exemple, elle expliquera pourquoi il convient de rassembler les personnes en groupes de trois et d’affecter les groupes à un programme d’apprentissage. Elle montrera aussi aux participants comment établir des cellules. « Je crois que ce sera une excellente façon pour eux de découvrir comment mettre cette idée en pratique », dit-elle.

Voici, grosso modo, les mesures à prendre.

1. Définissez un objectif. Qu’attendez-vous des groupes? Selon quels critères évaluerez-vous leur succès? « Dans certaines organisations, les rencontres pourraient tourner à la foire d’empoigne, prévient Mme Gervès-Keen. Assurez-vous que le programme repose sur une intention précise. »

2. Constituez vous-même les cellules. Ne laissez pas les employés choisir leur groupe, car ils iront naturellement vers des collègues avec qui ils ont des atomes crochus. « Les gens ne vont pas d’instinct vers l’inconnu, explique Mme Gervès-Keen. À vous de définir les besoins de l’organisation et de fixer l’objectif de la démarche. »

3. Établissez un échéancier. Dites aux groupes quelles sont vos attentes et à quelle fréquence ils devront se réunir, puis donnez-leur carte blanche.

Et les résultats attendus? Selon Mme Gervès-Keen, il arrive que certains groupes produisent un rapport, mais ce n’est pas nécessairement l’objectif. « Parfois, nous formons des groupes simplement pour offrir aux gens un lieu où ils se sentent à l’aise de parler, précise-t-elle. Nous vérifions si les rencontres ont bien lieu, et si tous les participants se disent satisfaits de leur cellule, nous nous réjouissons pour eux. Puis, nous changeons les personnes de groupe et nous recommençons. »

INSCRIVEZ-VOUS AU CONGRÈS L’UNIQUE

Jennifer Gervès-Keen sera conférencière au Congrès national L’UNIQUE, qui aura lieu à Montréal les 23 et 24 septembre. Cliquez ici pour vous inscrire.