Duncan Stewart

Selon Duncan Stewart, directeur de la recherche dans le secteur des Technologies, médias et télécommunications à Deloitte Canada, l’intelligence artificielle et l’apprentissage machine auront une incidence sur la manière dont les CPA travaillent. (Avec l'autorisation de Deloitte)

Comptabilité | La profession

L’expert en technologies Duncan Stewart envisage l’avenir de la comptabilité

CPA Canada a voulu savoir quels changements le conférencier principal du Congrès UNIS entrevoit pour les comptables.

A Facebook IconFacebook A Twitter IconTwitter A Linkedin IconLinkedin An Email IconCourriel

L’omniprésence de la technologie, la poussée de l’intelligence artificielle et l’automatisation du travail sont des facteurs qui incitent certaines professions à réfléchir à leur avenir. Nous nous sommes entretenus avec Duncan Stewart, expert reconnu mondialement et directeur de la recherche dans le secteur Technologies, médias et télécommunications (TMT) chez Deloitte Canada, pour mieux comprendre ce que ces changements signifient pour les CPA.

Les nouvelles technologies et l’intelligence artificielle ont une incidence sur les fonctions traditionnelles de bon nombre d’entreprises, y compris des cabinets comptables. Comment tout ça va-t-il influencer le rôle des futurs comptables?
DS : Ça ne change pas seulement la profession comme telle; ça change aussi la façon dont nous l’exerçons. Il y a 10-15 ans, on parlait des technologies surtout sous l’angle d’un secteur en pleine expansion. Maintenant, dans tous les secteurs, il n’est plus question des technologies comme outils d’aide au travail, mais comme leviers à exploiter pour se démarquer de la concurrence. Quand une banque se démarque des autres, ce n’est pas par ses taux d’intérêt, mais plutôt par son appli mobile, par exemple. Les technologies sont partout, c’est vrai, mais plus important encore, leur utilisation est déterminante. C’est ça qui a des implications.

Quelles sont ces implications, au fait, pour les comptables tout particulièrement?
DS : Quelques réflexions : d’abord, le matériel et les logiciels utilisés pour exécuter nos tâches. Et puis l’infrastructure réseautique, il va de soi. Mais il n’y a pas beaucoup de changements de ce côté. On sait que 23 % des Canadiens ont accès à des données grâce à leur forfait de téléphonie mobile.

C’est du côté des appareils utilisés que les changements les plus notables ont été observés, disons entre 2007 et 2017, mais ça semble se stabiliser. Cela dit, les téléphones intelligents ont beau être polyvalents, les comptables doivent généralement travailler sur des ordinateurs portatifs, quand ce n’est pas avec des écrans et des claviers de grande dimension, plus appropriés aux tâches qu’ils accomplissent.

Donc, dans une dizaine d’années, savez-vous ce qu’utiliseront les CPA? Eh bien la même chose qu’aujourd’hui : ordis classiques et smartphones, en partie.

Quelles tendances entrevoyez-vous pour le monde des affaires?
DS : La grande tendance à surveiller, pour les CPA, c’est l’intelligence artificielle et l’apprentissage machine. Chez Deloitte, nous prédisons que le recours à l’apprentissage machine par les entreprises va doubler en 2018, puis doubler de nouveau d’ici 2020.

À l’heure actuelle, l’apprentissage machine sert à alimenter en données nos processus de comptabilité, d’audit, d’évaluation, de fiscalité. C’est quelque chose de positif. Dans les deux prochaines années, nous allons voir d’immenses progrès en matière de technologies artificielles comme la reconnaissance vocale et la synthèse de la parole. Dans nos bureaux, il y aura de moins en moins de personnes pour répondre aux appels téléphoniques, car ceux-ci seront bien souvent traités par des robots.

Par ailleurs, des outils nous aideront à faire notre travail plus rapidement. Peut-être avez-vous déjà commencé à utiliser l’apprentissage machine dans le cadre de missions d’audit, pour être encore plus rigoureux.

Est-ce que tous ces outils vont remplacer les CPA? Presque tout le monde s’entend pour dire que non. Les tâches à forte valeur ajoutée que nous réalisons seront grandement enrichies grâce à l’automatisation, mais ces technologies ne vont pas nous remplacer.

Enfin, je dois mentionner la chaîne de blocs. Comme pour l’apprentissage machine, cette technologie devrait nous soutenir dans nos tâches, avec les outils actuels, en permettant de faire les choses plus vite, plus efficacement et à moindre coût.

Quel lien y a-t-il entre ces changements et ce qui se produit dans d’autres secteurs ou encore le monde des affaires en général? Voyez-vous des tendances semblables dans plusieurs secteurs
DS : En général, on cite les services professionnels comme exemple de domaine où l’intelligence artificielle et l’apprentissage machine sont susceptibles de bouleverser les choses, notamment pour des postes d’échelon inférieur, ou même de concurrencer les humains, dans d’autres secteurs. Pourtant, les fournisseurs de services professionnels vont probablement voir l’intelligence artificielle comme un moyen d’en faire plus, et plus rapidement, plutôt que comme un moyen de délaisser certaines tâches. Dans quelle mesure la profession sera-t-elle touchée? Probablement pas tant que ça.

Bref, je dirais que même si pas mal de changements semblent s’opérer, la réalité, c’est que nos jobs vont fondamentalement être encore les mêmes dans une dizaine d’années.

À quoi les participants au Congrès UNIS du mois d’octobre doivent-ils s’attendre en guise de discours principal de votre part?
DS : Je parlerai, bien sûr, de l’apprentissage machine. L’autre sujet dont j’entends vous entretenir est l’informatique quantique – ce que c’est, pourquoi ce sera déterminant et en quoi cela va changer la donne. Je vais présenter ça avec des explications générales mais néanmoins ludiques. De retour chez vous, vous pourrez impressionner pas mal de monde avec vos connaissances sur l’informatique quantique!

Venez entendre Duncan Stewart au Congrès UNIS!

Les 1er et 2 octobre 2018, joignez-vous à d’autres CPA à Halifax pour assister à des allocutions de conférenciers captivants et écouter des discussions stimulant la réflexion, notamment avec Duncan Stewart. Aussi, soyez au fait des nouveautés grâce à nos ressources de perfectionnement professionnel.