Une quarantaine de CPA formés pour animer des ateliers de littératie financière donne des séances gratuites dans les écoles, les bibliothèques et les églises du pays. (Renatta Mohammed)

Comptabilité | Littératie financière

Notre Programme de littératie financière aide des Barbadiens à acquérir des compétences durables

Les séances d’information données par CPA Canada aident les jeunes et les moins jeunes à prendre leurs finances en mains.

A Facebook IconFacebook A Twitter IconTwitter A Linkedin IconLinkedin An Email IconCourriel

La Barbade vit une période de transformation et de restructuration économique et met l’accent sur la croissance inclusive et durable. Dans ce contexte, relever le niveau de littératie financière de sa population est particulièrement pertinent.

La section de la Barbade de CPA Canada, mise sur pied en novembre 2016, s’emploie donc à concrétiser le Programme de littératie financière de l’organisation auprès de centaines d’adultes et de jeunes.

« Nous avons adopté les ateliers de littératie financière de CPA Canada et les mettons à contribution pour former les gens d’ici à la gestion de leurs finances personnelles », explique Felicia Sue, directrice de la section de la Barbade et présidente de son programme de littératie financière. « Beaucoup de gens ici sont des néophytes pour ce qui est de gérer un budget. Du fait que l’économie se transforme, il faut les sensibiliser davantage aux questions d’argent. »

C’est ainsi qu’une quarantaine de CPA formés pour animer des ateliers de littératie financière donne des séances gratuites dans les écoles, les bibliothèques et même les églises du pays, plus précisément à trois publics cibles : adultes (être un modèle pour les jeunes et préparer sa retraite); élèves du primaire (8-10 ans; épargne et gestion d’un compte bancaire); et élèves du secondaire (11-14 ans; établissement d’un budget et gestion des petites dépenses).

Atelier sur létablissement d’un budget et la gestion des petites dépenses à l’école secondaire St. Michael. (Renatta Mohammed)

« Nos conseils aident les participants à gérer leurs finances avec plus de prudence, à dépenser leur argent plus judicieusement, se réjouit Mme Sue. Les préados et ados, eux, apprennent à adopter de bonnes habitudes d’épargne et à ne pas être des paniers percés, ce qui sera bénéfique pour la société en général. »

Les ateliers ont été adaptés sur le plan culturel et en fonction de l’âge pour en assurer la pertinence. Ainsi, quand Mme Sue doit expliquer la notion d’entrées et de sorties d’argent, elle donne en exemple l’argent de poche reçu et la dépense courante que constitue l’achat d’un titre de transport pour se rendre à l’école.

« Le programme est populaire parce que malgré des notions et un vocabulaire complexes, on réussit à vulgariser le tout en s’appuyant sur des réalités du quotidien », ajoute Oliver Jordan, président de la section de la Barbade de CPA Canada et associé chez PwC (Antilles orientales).

Dans l’ensemble, les commentaires reçus sont positifs, la demande d’ateliers est en hausse. Sue croit avoir noté un changement d’attitude chez les participants concernant les dépenses et l’épargne. « Les adultes ont dit qu’ils avaient réellement appris quelque chose et ont participé avec enthousiasme aux ateliers. Ils ont aimé le côté interactif. Les enseignants sont si impressionnés qu’ils nous demandent de revenir! »

Animé par trois CPA, l’atelier sur létablissement d’un budget a attiré en tout 150 jeunes. (Renatta Mohammed)

Dans les mois et années à venir, Felicia Sue espère que cette formation continuera de transformer la vie des gens et d’aider les habitants de l’île à prendre de bons plis financiers. « L’objectif, c’est que les gens adoptent de meilleures habitudes en matière de gestion des finances. S’ils y parviennent, ce sera en partie grâce à nos enseignements, grâce aux graines que nous aurons semées. » 

Pour M. Jordan, offrir encore plus d’ateliers de littératie financière et toucher un public encore plus large est une priorité à laquelle entend s’attaquer la section de la Barbade.

« Élargir la portée du Programme de littératie financière est une occasion à saisir. Un meilleur taux de littératie financière est une bonne chose pour tous, mais, en plus, cela contribue à valoriser l’image de marque des CPA. »

POUR EN SAVOIR PLUS

Vous aimeriez faire du bénévolat pour le Programme de littératie financière? Voyez comment devenir bénévole de CPA Canada à la Barbade ou tout près de chez vous. Par ailleurs, nous vous rappelons que vous pouvez demander une séance de littératie financière pour le personnel de votre entreprise ou organisme.