Des employés citent souvent l’anxiété du ratage (syndrome FOMO) comme raison de ne pas délaisser leurs outils numériques pendant les vacances. (Photo de TravnikovStudio/Shutterstock)

Canada | Tendances

Désintox techno : pourquoi est-il si difficile de décrocher en vacances?

Une désintox numérique peut relever du défi, mais sera bénéfique pour votre productivité.

A Facebook IconFacebook A Twitter IconTwitter A Linkedin IconLinkedin An Email IconCourriel

Lézarder sur la plage, se laisser bercer par le son des vagues... la sainte paix! Mais voilà que sonne votre téléphone. En vacances, vous disiez? Selon un sondage publié en mai par Accountemps, 34 % des travailleurs ont l’habitude de prendre des nouvelles du bureau quand ils sont en vacances. En outre, un sondage publié par Expedia en 2016 révèle que 36 % des répondants affichent du contenu sur les médias sociaux pendant cette période de repos, certains affirmant même qu’y publier des photos fait partie de l’expérience.

Or, rester connecté (surtout aux affaires du bureau) alors qu’il devrait en être autrement peut faire augmenter le stress. Les employés mentionnent souvent la crainte de manquer quelque chose d’important ou de divertissant, explique Michael French, vice-président responsable de la région de Toronto chez Accountemps (Robert Half). Des employés prennent leurs courriels pour s’assurer que les projets avancent rondement ou pour se tenir à flot et éviter d’être débordés au retour.

« Pourtant, on doit reconnaître l’importance de décrocher et de se reposer pleinement, pour être frais et dispos et plus productif au retour des vacances. »

Les Y, qui sont tombés dans la marmite numérique étant petits, peinent encore davantage à couper le sans-fil. Près de la moitié affirment « regarder juste pour voir » pendant leurs vacances, ce qui n’est pas le cas de la majorité des têtes blanches, qui décrochent avec sagesse. « Les personnes plus âgées ont connu l’époque pré-courriel ou celle des téléphones à une fonction; elles sont habituées à faire une véritable coupure en vacances », ajoute M. French.

Le véritable repos doit être valorisé à sa juste valeur, rappelle Christina Crook, auteure du livre The Joy of Missing Out, qui s’est imposé une cure de désintox numérique afin d’en apprendre plus long sur elle-même et son entourage. « C’est déjà assez difficile de se relaxer, avec ou sans téléphone intelligent, dit-elle. Mais voilà que nous ajoutons à l’équation cette source de distraction, même en vacances. C’est insensé, et on ne s’en rend même pas compte. »

Mme Crook recommande de se fixer des paramètres, juste avant les vacances, pour s’affranchir des outils numériques de la façon la plus réaliste possible. Cela différera d’une personne à l’autre : laisser le téléphone dans la chambre avant d’aller à la plage, désactiver certaines fonctions, s’imposer une heure précise à laquelle prendre ses messages, etc.

Elle poursuit : « En fait, la technologie qui nous accompagne au quotidien est ainsi conçue qu’elle répond à des besoins émotifs de façon superficielle mais efficace. Le défi, quand vient le temps de décrocher, c’est de saisir la véritable valeur de tout ça... de s’efforcer de trouver une joie et un bonheur réels en s’accordant le temps et l’espace nécessaires pour y arriver. »

Bref, il ne faut pas sous-estimer l’importance d’un « break numérique » salutaire. « Il faut savoir se détacher du travail, pour se vider l’esprit et recharger ses batteries, histoire d’éviter l’insatisfaction ou l’épuisement professionnels, conseille Michael French. Les employés surchargés sont exténués et moins productifs, ce qui peut mener à un taux élevé de roulement du personnel. Faire la promotion du mieux-être, de l’équilibre et de l’utilité de vacances dignes de ce nom est assurément une bonne affaire pour tous. »

EN SAVOIR PLUS

Envie de vacances? Lisez nos astuces pour économiser : elles vous aideront à partir plus tôt pour votre destination de rêve. Et au moment de faire votre valise, assurez-vous de consulter nos suggestions de lectures estivales. Relaxation et inspiration assurées!