[French]: Profile of CPA William Hallett, who works with athletic charities 

Sur la photo : William Hallett

Canada | Portraits

La fibre sportive

William Hallett, CPA, marathonien et triathlonien, a su allier son talent pour les chiffres à sa passion pour les sports… pour le plus grand bonheur de Sport BC, de la Fondation Rick Hansen et de la Vancouver Foundation.

William Hallett a l'habitude de se donner à fond. Sans doute sa double expérience au célèbre et redoutable défi Ironman y est-elle pour quelque chose.

« Quand vous nagez 4 km, en pédalez 180 et courez un marathon d'affilée, vous devez tenir bon pendant 12 heures… ce n'est pas de tout repos! », s'exclame le comptable de Vancouver. « Votre corps passe par une multitude d’états. Vous ne savez jamais vraiment ce qui vous attend. »

M. Hallett, qui compte une quinzaine d'années d'expérience à des postes de haute direction dans des OSBL et près de 20 ans dans le monde des affaires, a couru de nombreux marathons et participé à plus de 100 triathlons.

« J'ai fait le marathon de Toronto en trois heures environ, se rappelle-t-il. Et une course de 10 km en à peine plus de 35 minutes. »

La passion de M. Hallett pour le sport remonte à son enfance. Depuis qu'il a découvert la course et la natation, il ne s'est plus jamais arrêté.

« Je me suis mis à courir plus sérieusement à l'université, car c'était le meilleur moyen de garder la forme, explique-t-il. J'ai fait beaucoup de sport toute ma vie. »

Lorsqu'il a décidé de changer de carrière, le milieu sportif s'est imposé à lui. Après avoir travaillé de longues années en comptabilité, en finance et en fiscalité (dont 10 à titre de comptable et de directeur de la fiscalité dans le secteur minier), M. Hallett a décidé de mettre son talent pour les chiffres et sa passion du sport au profit d'OSBL et d'œuvres de bienfaisance. Résultat des courses : il est notamment devenu vice-président principal et chef de l'exploitation de l'organisme bénévole provincial Sport BC, puis vice-président des finances et de la reddition de comptes à la Fondation Rick Hansen.

Mais la réalisation dont M. Hallett est le plus fier est d'avoir aidé Triathlon Canada à obtenir une reconnaissance nationale ainsi qu’un financement intégral du gouvernement fédéral. Lorsqu'il s'est joint à l'organisation, celle-ci venait d'être fondée et manquait de personnel chevronné en affaires.

« L'organisation comptait de nombreux bénévoles très dynamiques, raconte-t-il, mais ils n'avaient pas les compétences nécessaires pour mettre sur pied et diriger une organisation provinciale, et encore moins nationale. Je me suis en quelque sorte laissé convaincre de leur prêter main-forte. »

M. Hallett est finalement devenu président de Triathlon Canada. Il a par ailleurs joué divers rôles au sein du Comité olympique canadien.

Aujourd'hui, M. Hallett met son altruisme au service de la Vancouver Foundation, la plus importante fondation communautaire du pays, à titre de vice-président aux finances et à l'exploitation.

Il explique qu'il doit sa réussite à ses compétences en affaires, mais aussi aux qualités qu'il a acquises grâce au sport.

« La pratique d'un sport exige beaucoup de persévérance. Il faut se donner à fond et composer aussi parfois avec la douleur, dit-il. S'accommoder des situations difficiles, faire preuve de diligence et de volonté… ces qualités peuvent s'appliquer dans tous les domaines. »