Femmes leaders en comptabilité : Nancy Walker

Nancy Walker, CPA, présente le cheminement de carrière qu’elle a suivi pour devenir leader dans le domaine comptable.

  • Poste : vice-présidente, Finance et services administratifs, Université de Lethbridge, Lethbridge (Alberta)
  • Nombre d’employés : 650 employés sous sa responsabilité de v.-p., Finance et services administratifs (nombre total d’employés de l’Université : 1 200)
  • Diplômes universitaires : 1982, baccalauréat en gestion, Université de Lethbridge
                                             1999, MBA, Université Heriot-Watt, Édimbourg, Écosse
  • Titre comptable : 1985, Young Parkyn McNab & Co., Lethbridge (Alberta)

Nancy Walker considère que c’est grâce à son titre comptable, à son travail acharné et à son expérience qu’elle a pu accéder à son poste actuel. 

« Mes titres de compétence m’ont certainement qualifiée pour ce rôle, et j’avais démontré que j’étais disposée à travailler fort. Mon expérience antérieure de contrôleure à Lethbridge Broadcasting a également pesé dans la balance », affirme-t-elle de son bureau à l’Université de Lethbridge, où elle a fait ses débuts comme analyste des systèmes financiers en janvier 1990. 

Son premier rôle officiel de direction s’est présenté alors qu’elle ne l’attendait pas : elle a été nommée contrôleure après quelques mois seulement de travail à l’Université. Le poste s’est libéré subitement et on le lui a offert. C’était un défi de taille, non seulement quant aux responsabilités courantes à assumer, mais aussi parce qu’il fallait gagner la confiance du personnel, tâche plus subtile.

Malgré quelques appréhensions initiales, elle s’en est tirée en misant sur son « travail acharné » et, sans aucun doute, en exploitant l’une de ses extraordinaires compétences de leader : la détermination. Selon son mari, un musicien professionnel, elle est un roc. « Je suis effectivement méthodique, je reste calme dans les situations difficiles — ou du moins j’en donne l’impression. Il m’en faut beaucoup pour me déstabiliser et je vais jusqu’au bout de ce que j’entreprends », explique-t-elle.  

Elle a assumé la fonction de contrôleure en parallèle avec le poste de directrice des services financiers jusqu’en juin 1997, moment où elle a été nommée vice-présidente adjointe aux services administratifs. Deux étés plus tard, elle s’est hissée à son poste actuel et a obtenu un diplôme de MBA dans le cadre d’un programme en ligne offert par l’Université Heriot-Watt d’Édimbourg, en Écosse. 

L’une des leçons les plus importantes que Nancy a apprises dans son cheminement professionnel est qu’il faut se fier à son instinct et éviter de se laisser influencer par l’opinion générale lorsqu’elle est contraire à cet instinct. Il peut être difficile de s’opposer à la majorité des membres d’un comité, mais quand on a le cran de le faire, cela peut se révéler très payant.  

Le plus grand défi associé à un poste de cette importance tient à l’obligation de côtoyer toutes sortes de personnes.

« Les fonctions comptables sont généralement assez simples, mais c’est impossible de prévoir sur quel type de personne on tombera pendant la journée. Il n’y a pas deux situations ou deux personnes identiques, et donc pas de solution facile aux problèmes qui peuvent se poser parmi les employés, dit-elle. Par contre, c’est un aspect de la tâche qui s’avère parfois des plus gratifiants. » 

Aux nouveaux CPA, Nancy recommande de travailler et de se préparer. « Les gens vous respecteront et seront à l’écoute s’ils ont le sentiment que vous êtes disposé à accomplir le travail nécessaire pour atteindre vos objectifs. » De plus, admettez vos erreurs.

« C’est inévitable de faire des erreurs. Ce n’est pas l’erreur que vous faites qui vous définira, mais la manière dont vous avez réagi. Et ne rejetez jamais la faute sur les autres », prévient-elle. 

Dans ses temps libres, Nancy, qui a un fils maintenant à l’université, fait partie du Lethbridge Big Band et du Lethbridge Community Band, où elle joue de la clarinette et du saxophone. Elle exerce également une douzaine de fonctions à titre de bénévole, notamment comme membre du comité exécutif qui fut en charge des Jeux d’été de l’Alberta en 2012.

L’avenir de Nancy semble arrimé à celui de l’Université. 

« Dans cinq ou dix ans, je serai encore sans doute dans les parages de l’Université, déclare-t-elle. Et j’espère pouvoir encore contribuer à son succès. »

Engagement social

Associations professionnelles

  • De 1994 à 2008 : membre du comité sur les rapports financiers de l’ACPAU
  • Depuis 2003 : membre du conseil d’administration, Universities Academic Pension Plan
  • De 2005 à 2008 : présidente et membre du comité exécutif de l’ACPAU
  • Depuis 2008 : membre du comité exécutif, Services d’appui à la négociation avec le corps professoral de l’Association canadienne du personnel administratif universitaire (ACPAU)
  • Depuis 2010 : membre du comité exécutif, Canadian University Reciprocal Insurance Exchange (CURIE)
  • Depuis 1985 : trésorière et membre du Lethbridge Big Band
  • Depuis 1999 : membre du Club Rotary
  • De 2010 à 2013 : membre du comité exécutif des Jeux d’été de l’Alberta de 2012
  • De 2010 à 2013 : membre et auditrice du Lethbridge Community Band

Bénévolat

Parcours professionnel

  • D’avril 1982 à octobre 1987 : stagiaire et chef de mission adjointe, Young Parkyn McNab & Co. Chartered Accountants, Lethbridge (Alberta)
  • De novembre 1987 à décembre 1989 : contrôleure, Lethbridge Broadcasting Company, Lethbridge (Alberta)
  • De janvier 1990 à septembre 1990 : analyste des systèmes financiers, Université de Lethbridge, Lethbridge (Alberta)
  • D’octobre 1990 à juin 1997 : directrice des services financiers et contrôleure, Université de Lethbridge, Lethbridge (Alberta)
  • De juillet 1997 à juin 1999 : vice-présidente adjointe (services administratifs), Université de Lethbridge, Lethbridge (Alberta)
  • Depuis juillet 1999 : vice-présidente, Finance et services administratifs, Université de Lethbridge, Lethbridge (Alberta)

Faits saillants

Mettez vos connaissances à jour et élargissez votre réseau grâce à ce colloque à ne pas manquer (en anglais), qui porte sur les questions et tendances essentielles pour les membres des comités d’audit.

Dans votre entourage se tapit sûrement une personne surendettée. Si vous êtes observateur, vous reconnaîtrez l’un ou plusieurs de ces symptômes.