Femmes leaders en comptabilité : Gail Edwards

Gail Edwards, CPA, décrit son cheminement de carrière.

  • Poste : présidente, JH Investments Inc., Vancouver
  • Nombre d’employés : plus de 100
  • Études universitaires : B. Sc. en mathématiques, Université Western (Ontario)
  • Titre comptable : 1979, Ernst & Young

Ses compétences en structure financière ont permis à Gail Edwards de travailler sur cinq continents et de toucher à tout ce qui l’intéressait, qu’il s’agisse de lancer les cinémas mégaplexes en Argentine et au Chili ou de mettre sur pied des services de restauration pour la Melbourne Cup, en Australie.

Le projet de lancement de cinémas s’est déroulé au cours des six années où elle a été présidente et chef de l’exploitation de GC Companies Inc., à Boston (de 1996 à 2002). « Assister à l’introduction, dans ces pays, de complexes de cinémas à la fine pointe de la technologie a été une expérience passionnante, raconte-t-elle depuis son bureau actuel chez JH Investments, à Vancouver. Les Sud-Américains sont des mordus de cinéma! »

Son séjour en Australie pour la Melbourne Cup n’a été que l’un des nombreux voyages qu’elle a faits dans ce pays à titre de vice-présidente, Finances, de Delaware North Companies, un chef de file mondial en gestion de services d’hébergement et de restauration situé à Buffalo, dans l’État de New York. « De tous mes voyages en Australie — j’y allais environ quatre fois par année —, je garde un souvenir particulièrement agréable du séjour à l’occasion duquel nous avons assuré les services de restauration de la Melbourne Cup, la prestigieuse course de pur-sang. » Ses activités l’ont aussi menée en Europe et en Extrême-Orient. Mais à ce jour, le projet le plus stimulant de sa carrière a été la gestion, par Delaware North, de la conception, de la construction et du financement du nouvel aréna des Bruins et des Celtics de Boston, inauguré en 1995 et nommé officiellement le TD Garden en 2009. « Cela impliquait des négociations avec l’État du Massachusetts, la Ville de Boston, la Massachusetts Bay Transit Authority, les équipes de sport, plusieurs banques et beaucoup d’autres intervenants. »

C’est toutefois comme dirigeante de JH Investments, dont elle est présidente depuis 2009, qu’elle a participé à la plus grosse opération de sa carrière : en 2011, cette société a dirigé, conjointement avec ses partenaires TPG et Oaktree Capital, l’acquisition, pour environ 1 milliard de dollars, de Taylor Morrison/Monarch Homes, l’un des plus importants constructeurs d’habitations d’Amérique du Nord.

JH Investments gère des projets de développement résidentiel à Vancouver, à Toronto ainsi que dans la grande région allant de Seattle à Los Angeles. De plus, la société est active comme investisseur et gestionnaire dans l’immobilier touristique des Antilles à Hawaï, et élabore des projets de production d’énergie renouvelable au Canada et aux États-Unis. Gail se consacre en priorité aux acquisitions et aux investissements potentiels, en plus de participer en tant que responsable à la structuration du financement de l’ensemble des sociétés de JH Investments. « J’aime aller à la découverte d’une nouvelle entreprise, dit-elle, et élaborer une opération aussi profitable que possible pour nous. »

Native de Montréal, Gail a grandi à St. Catharines, en Ontario, et a fait ses débuts chez Ernst & Young à Hamilton, où elle a obtenu son titre comptable en 1979. Par la suite, alors qu’elle était directrice principale aux Services de banque d’affaires de la CIBC (de 1981 à 1989), elle a été appelée à structurer l’opération de 400 millions de dollars relative au Skydome de Toronto.

En tant que leader dans la profession, Gail estime qu’il faut savoir laisser de côté temporairement les questions financières et les feuilles de calcul afin de prendre le temps de comprendre l’entreprise dans laquelle on travaille. « Quand je dirigeais un exploitant de salles de cinéma, chaque nouvel employé devait, dès son entrée en fonction, passer une semaine dans l’un de nos cinémas afin de comprendre sur quoi reposait notre activité. Lorsque le chef d’une entreprise se passionne pour le secteur d’activité de celle-ci, le dynamisme généré est énorme. »

Les succès et les réalisations de Gail lui ont valu des honneurs. En 2012, elle a été nommée au « Top 100 des Canadiennes les plus influentes », un palmarès établi par le Réseau des femmes exécutives. En 2013, l’Association of Women in Finance lui a décerné le prix Peak honorant l’excellence dans le secteur privé.

En dehors du travail, Gail aime passer du temps avec son mari, qui est pompier, avec lequel elle vit depuis 29 ans. Elle pratique le ski, le kayak et le golf.

Ses projets de retraite? « Dans dix ans, j’aimerais faire partie de conseils d’administration d’entreprises canadiennes et américaines. » D’ici là, elle continuera de se consacrer à l’élaboration d’éléments clés du paysage architectural de demain.

Parcours professionnel

  • Depuis 2009 : présidente, JH Investments, Vancouver
  • De 2005 à 2009 : chef de l’exploitation, Ciminelli Development Company Inc., Williamsville, New York
  • De 2003 à 2004 : consultante indépendante, Sarasota, Floride
  • De 1996 à 2002 : présidente et chef de l’exploitation, GC Companies Inc., Boston, Massachusetts
  • De 1989 à 1996 : vice-présidente, Finances, Delaware North Companies Inc., Buffalo, New York
  • De 1981 à 1989 : directrice principale, Services de banque d’affaires, CIBC, Toronto
  • De 1979 à 1981 : superviseure en fiscalité, Price Waterhouse, Toronto

Engagement social

  • De 2007 à 2013 : membre du Real Estate Advisory Committee (REAC) du New York State Common Retirement Fund (160 milliards de dollars d’actifs)
  • De 2007 à 2013 : bénévole, Joe’s Team (collectes de fonds au profit de la recherche sur le cancer)
  • De 2007 à 2009 : membre du conseil d’administration, Buffalo Niagara Partnership
  • De 2008 à 2009 : membre du conseil d’administration, Shea’s Performing Arts Center, Buffalo, New York
  • De 2003 à 2006 : bénévole et collectrice de fonds pour le Lake Joseph Centre (INCA)

Faits saillants

Participez à ce rendez-vous annuel (en anglais) des dirigeants financiers d’OSBL pour obtenir des conseils sur la gestion de votre organisation et tirer parti des connaissances d’experts.

Notre Répertoire des cabinets de CPA vous permet de trouver des cabinets de CPA au Canada grâce à une carte interactive et à différents critères de recherche.