Orientation des mentors du programme Martin / CPA Canada

Renseignez-vous sur le rôle du mentor et apprenez comment inspirer les élèves avec qui vous travaillez.

Dans la tradition autochtone, les anciens transmettent leurs savoirs aux plus jeunes. C’est dans cette optique que se nouera une relation de mentorat enrichissante, fondée sur de bons rapports, qui profitera grandement aux élèves comme aux mentors.

Le programme de mentorat Martin / CPA Canada propose des possibilités de mentorat dans le cadre d’un calendrier d’activités de groupe. Les élèves travaillent avec les équipes de mentorat et de leur école pour mettre au point leur programme. Certains programmes intègrent des entretiens individuels entre le mentor et l’élève, généralement une fois par mois durant l’année scolaire, selon les politiques de l’école.

Le mentor du programme Martin / CPA Canada joue un rôle :

  • de modèle – les élèves tirent parti de sa formation et de son expérience professionnelle;
  • de guide d’orientation professionnelle – les élèves bénéficient de ses conseils professionnels et personnels judicieux, fondés sur sa longue et fructueuse carrière en comptabilité ou en affaires;
  • de source d’informations – il informe les élèves afin qu’ils se familiarisent avec le monde des affaires.  

La nature de la relation de mentorat avec les élèves dépend des besoins de l’école. L’enseignant responsable précisera ces besoins au mentor. Dans l’intérêt des élèves et pour maintenir la bonne réputation du programme, les mentors se doivent de respecter rigoureusement les politiques de l’école.

Les enseignants désigneront les élèves participants en fonction de leur potentiel scolaire et de leur volonté de poursuivre des études postsecondaires.  

RESPONSABILITÉS DE L’ÉCOLE :

  • nommer le porte-étendard du programme et l’enseignant responsable du programme
  • appuyer et superviser le programme de mentorat en assurant la liaison entre mentors, élèves et parents
  • voir à ce que les mentors fassent l’objet d’une vérification des antécédents judiciaires 
  • participer aux séances d’orientation et au développement du programme
  • informer les mentors des politiques pertinentes de l’école et leur offrir un encadrement continu
  • favoriser et encourager la participation et la mobilisation des élèves
  • surveiller la progression du programme et, s’il y a lieu, aider à résoudre les problèmes
  • participer à l’évaluation du programme

RESPONSABILITÉS DE L’ÉLÈVE :

  • signer l’accord d’engagement
  • participer aux discussions sur les activités communes avec le mentor
  • suggérer des activités agréables, intéressantes et enrichissantes
  • participer aux activités de groupe 
  • participer à l’évaluation du programme 

RESPONSABILITÉS DU MENTOR :

  • participer, de concert avec les élèves, l’équipe de mentorat et l’enseignant responsable, à l’élaboration d’un programme annuel d’activités de mentorat de groupe
  • développer des relations positives avec les élèves en leur offrant l’écoute et l’empathie d’un ami adulte de confiance
  • participer à toutes les formations et réunions de suivi
  • suivre le processus approprié de vérification des antécédents judiciaires, selon les instructions de l’enseignant responsable  
  • participer aux activités de groupe
  • aider l’école à organiser des activités 
  • prévenir l’école s’il n’est pas en mesure de rencontrer les élèves comme prévu
  • respecter les politiques de l’école concernant les protocoles de réunions, les contacts avec les élèves en dehors des activités prévues et l’utilisation des médias sociaux
  • adresser ses questions ou préoccupations à l’enseignant responsable ou au chef de l’équipe de mentorat

CODE DE CONDUITE

Le mentorat s’accompagne de la responsabilité d’agir en toutes circonstances dans l’intérêt supérieur des élèves. Voici donc la liste des exigences auxquelles doit satisfaire le mentor. 

Respecter les politiques de l’école applicables aux bénévoles externes

L’enseignant responsable informera périodiquement le mentor des lignes directrices de l’école. Ces politiques serviront de guide pour :  

  • le choix des lieux où les activités sont autorisées
  • les exigences concernant les avis à fournir aux superviseurs de l’école et aux parents
  • l’encadrement nécessaire lors des rencontres individuelles 
  • les contacts physiques entre le mentor et les élèves
  • les contacts par les réseaux sociaux 
  • le transport

Établir un lien de confiance

Le mentor doit :

  • adopter un comportement qui dénote constamment son écoute, sa fiabilité et son intégrité 
  • donner l’exemple aux élèves afin qu’ils suivent ses traces 
  • éviter tout comportement et toute activité qui encouragerait ou faciliterait une relation personnelle inappropriée 
  • entretenir des attentes réalistes, proportionnelles à l’évolution personnelle des élèves; mieux vaut ne pas espérer de changements rapides dans l’attitude, l’estime de soi ou l’assiduité
  • respecter le rôle prépondérant des parents dans l’encadrement des décisions de carrière des élèves et la gestion des défis quotidiens
  • pour obtenir de l’aide, s’adresser au chef de son équipe de mentorat ou à l’enseignant responsable

Rencontres

Si le programme prévoit des rencontres individuelles avec les élèves dans le cadre des lignes directrices établies par l’école, le mentor doit s’assurer :

  • de ne pas tenir les rencontres dans des lieux privés ou isolés (ce qui n’exclut en rien les rencontres individuelles dans un environnement adéquat; il convient de consulter d’abord l’enseignant responsable pour connaître la politique de l’école) 
  • d’avertir les parents et les enseignants de toute rencontre se tenant à l’extérieur de l’école 
  • de déclarer tous les contacts aux responsables de l’école en suivant la procédure prévue à cet effet 
  • de ne jamais inviter d’élèves à son domicile ni donner de cadeaux personnels

Médias numériques 

Vérifier auprès de l’enseignant responsable la politique particulière de l’école concernant les médias sociaux et les communications électroniques avec les élèves. Si l’école autorise les communications avec les élèves par voie électronique, la prudence et le professionnalisme sont de mise. Le mentor doit :

  • maintenir une frontière appropriée entre ses fonctions bénévoles et sa vie privée 
  • éviter de s’exposer à des ambiguïtés ou à des malentendus
  • garder en tête que les messages publiés dans les réseaux sociaux y demeurent à perpétuité, et sont le reflet de sa morale personnelle et professionnelle ainsi que de la qualité du programme de mentorat

NOUER UNE BONNE RELATION DE MENTORAT

  • développer des relations positives avec les élèves
  • être présent et attentif
  • avoir un bon sens de l’humour
  • avoir une grande capacité d’empathie
  • faire preuve de souplesse et savoir s’adapter aux besoins des élèves
  • savoir bien écouter
  • communiquer de manière à être compris par les élèves
  • assurer un encadrement
  • représenter un modèle positif
  • planifier des activités et rencontrer régulièrement les élèves
  • éviter de porter des jugements 
  • donner la priorité aux intérêts supérieurs des élèves
  • respecter la dignité et la vie privée des élèves
  • souligner les réussites des élèves 

D’autres conseils à suivre pour être un mentor efficace figurent à la page des ressources et activités du programme de mentorat Martin / CPA Canada.

ACTIVITÉS

Le programme mobilise les élèves en les amenant à participer à diverses activités. Vous trouverez des suggestions à la page des ressources et activités du programme de mentorat Martin / CPA Canada.

FORMATION

SOUTIEN

Vous profiterez des appuis suivants dans l’exercice de vos fonctions bénévoles : 

  • chef de l’équipe de mentorat – professionnel chevronné nommé par le cabinet ou l’employeur, chargé de gérer le programme avec l’école 
  • enseignant responsable – enseignant chargé d’aider les mentors en ce qui a trait aux vérifications des antécédents judiciaires requises et à la compréhension des politiques pertinentes de l’école, et de les appuyer dans le développement du programme et l’établissement de relations avec les élèves
  • coordonnateur régional – assure, au nom des mentors, la liaison avec le chef de l’équipe de mentorat, l’enseignant responsable, la direction de l’école et de la commission scolaire, et CPA Canada
  • CPA Canada – fournit aux mentors les ressources dont ils ont besoin pour mener à bien leur programme de mentorat 

RAPPORTS ET ÉVALUATION

Les chefs des équipes de mentorat tiennent leur coordonnateur régional et CPA Canada informés de la progression du programme tout au long de l’année scolaire.  

À la fin du programme, l’équipe de mentorat et les représentants de l’école remplissent un tableau de bord d’évaluation. Les élèves remplissent aussi une évaluation de fin d’année.

Des questions? Communiquez avec votre enseignant responsable ou envoyez-nous un courriel.