Conseils pour lutter contre les fraudeurs

Mars est le Mois de la prévention de la fraude. Que faites-vous pour aider vos proches? Voyez comment signaler les cas de fraude et ainsi contribuer à rendre votre milieu plus sécuritaire.

Le Centre antifraude du Canada (CAFC) est l’organisme national responsable de recueillir des données et des renseignements criminels sur les fraudeurs. Son site Web est une mine d’information sur les nombreuses arnaques dont les Canadiens doivent se méfier. Voici les principales méthodes utilisées par les fraudeurs :

  1. Fraude par téléphone : recours à des techniques de télémarketing
  2. Fraude par Internet : utilisation des sites Web et des médias sociaux
  3. Fraude par courriel ou texto : envoi de messages électroniques pour tenter de voler des renseignements personnels ou confidentiels
  4. Fraude par vol d’identité : utilisation des renseignements personnels d’un particulier à son insu pour la conduite d’activités criminelles
  5. Fraude commerciale : tout stratagème ciblant les entreprises
  6. Fraude par la poste : réception de lettre ou autre envoi non sollicité (ex. : offre d’argent venant de l’étranger)
  7. Fraude par porte-à-porte : arnaque par laquelle un individu se fait passer pour un vendeur afin d’accéder à la maison de la victime ou de lui vendre quelque chose

Parions que vous avez déjà été ciblé par une de ces fraudes. Peut-être avez-vous su déceler le stratagème douteux et éviter le piège tendu. Mais tout le monde n’a pas cette chance. Les fraudeurs visent souvent les plus vulnérables. Ceux qui, comme vous et moi, sont capables de percevoir les manœuvres douteuses et de s’en protéger ont le devoir d’aider les leurs à faire de même.

Signaler les fraudes dont nous sommes témoins est l’une des façons de contribuer à protéger les autres. Pour ce faire, rien de plus facile, grâce au nouveau Système de signalement des fraudes accessible sur le site du CAFC. Les informations obtenues aident le CAFC à avoir une longueur d’avance sur les escrocs et à s’attaquer au problème de front.

Sensibiliser vos proches aux dangers est une autre façon de lutter contre la fraude. Le Bureau de la concurrence du Canada a publié Le petit livre noir de la fraude (disponible en différentes langues), une ressource utile à envoyer à vos amis et aux membres de votre famille pour les aider à mieux se protéger.

FRAUDES COURANTES : NE TOMBEZ PAS DANS LE PANNEAU

Hameçonnage par courriel et texto

Attention aux courriels et messages textes que vous recevez. En suivant les instructions d’un message qui vous semble légitime, vous pourriez être amené à divulguer certains de vos renseignements personnels (par exemple, vos nom d’utilisateur et mot de passe) à des fraudeurs, qui les utiliseront à des fins malveillantes.

Impôt impayé

Vous recevez un appel d’un fraudeur qui prétend travailler pour l’Agence du revenu du Canada (ARC), vous informant que vous avez un certain montant d’impôts impayés. Le prétendu employé de l’ARC vous menace de conséquences sévères si vous ne remboursez pas les sommes dues.

Personne n’est à l’abri de la fraude. Tout le monde a ses faiblesses et peut se faire prendre, tôt ou tard, par un stratagème frauduleux : faux PDG, services de rencontre, fraude ciblant les contribuables ou autre subterfuge décrit dans Le petit livre noir de la fraude.

Pour bien vous protéger contre la fraude, prenez garde aux éléments suivants dans les messages que vous recevez :

  • demande de virement de fonds
  • offre de remboursement d’un trop-perçu
  • fautes d’orthographe
  • demande de renseignements personnels
  • réception d’une demande de contact sur les médias sociaux ou d’un appel non sollicité
  • tout élément qui semble trop beau pour être vrai

Que vous vous protégiez vous-mêmes ou que vous défendiez un proche contre les forces du mal (les fraudeurs), rappelez-vous toujours du conseil prodigué par le professeur Maugrey Fol Œil à Harry Potter : « Vigilance constante! »

POURSUIVONS LA CONVERSATION

Avez-vous déjà été ciblé par une fraude? Quelle est l’idée la plus originale ou la plus invraisemblable dont vous avez été témoin de la part d’un fraudeur? Faites-nous-en part ci-dessous.

Avertissement

Les points de vue exprimés dans cet article sont ceux de l’auteur et ne représentent pas nécessairement ceux de CPA Canada.

À propos de l’auteur

David Lord, CPA, CMA, CFP

David Lord, CPA, CMA, CFP, est cofondateur de Red Seal Financial. Avec sa partenaire Dawn Vader, CFP, il aide des particuliers, des familles, des professionnels et des propriétaires d’entreprise à bien planifier pour réussir. M. Lord croit fermement à l’importance de la formation, autant comme apprenant que comme enseignant. La littératie financière lui tient à cœur.