Programmes de fidélisation – Utiliser des points

Vous avez fait l’effort d’être un fidèle client chez un détaillant, en vue d’accumuler des points-récompenses? Maintenant, que faire avec tous ces points? Quelques idées.

L’autre jour, en mettant de l’ordre dans mon portefeuille, je suis tombée sur une carte de fidélisation Tim Hortons. Vaut-elle encore quelque chose?

Dans un article précédent, nous avons parlé de l’accumulation de milles ou de points-récompenses dans le cadre des divers programmes de fidélité. Or, l’utilisation des points accumulés en échange de services ou de réductions est l’autre partie de l’équation qui peut elle aussi être complexe et contrariante. Par exemple, les milles accumulés dans un programme pour grands voyageurs peuvent ne pas être utilisables pendant certaines « périodes d’interdiction », ce qui signifie que vous pourriez devoir prendre votre fameux vol gratuit dans une période qui n’est pas celle dont vous rêviez. Un vol à 5 h du matin, le mercredi d’une semaine où les enfants ne sont pas en congé, ça vous tente?

QU’EST-CE QUE LE TAUX D’UTILISATION DES POINTS?

Tout comme le taux de cumul des points, le taux d’utilisation des points d’un programme de récompenses se compare aux transactions d’achat ou de vente de devises. Ce taux est déterminé par le promoteur du programme. Généralement, pour tirer le meilleur parti possible d’une opération d’échange de points, vous tâcherez de traiter avec l’émetteur des points en question. Par exemple, si vous disposez de 10 000 milles accumulés sur une carte de crédit associée à un transporteur aérien et que vous choisissez ce transporteur, il se pourrait que vous ayez droit à un vol Toronto-Vancouver gratuit. Si vous choisissez un de ses partenaires, peut-être que le même nombre de milles vous vaudra seulement un vol Toronto-Calgary. Qui pis est, si vous optez pour des biens matériels, il se pourrait que vos points ne vous permettent de vous procurer qu’un objet de faible valeur tel qu’un grille-pain!

Les cartes de fidélisation avec remises en argent sont celles dont la valeur des points accumulés est généralement la plus basse. Par exemple, une ristourne de 1 % équivaut naturellement à un cent pour chaque dollar dépensé; autrement dit, une remise de 100 $ pour chaque tranche de 10 000 $ de dépenses. (En comparaison, un programme haut de gamme pour grands voyageurs vous procurerait un vol d’une valeur de 200 $, pour le même volume de dépenses.) Toutefois, ces cartes offrent les modalités d’échange les plus simples et les plus souples, ce qui explique qu’elles gagnent en popularité.

Quelques questions à se poser au moment d’envisager une participation à un programme de récompenses lié à une carte de crédit :

  • Y a-t-il une date d’expiration pour l’échange des points? Aussi, perdez-vous des points accumulés si vous ne réglez pas régulièrement le solde de la carte de crédit en question?
  • Est-ce que le barème de conversion des points en avantages réels va en baissant, après un certain délai? Autrement dit, la valeur de vos points aujourd’hui sera-t-elle la même plus tard, ou diminuera-t-elle?
  • S’il s’agit d’un programme pour grands voyageurs, devrez-vous tenir compte de périodes d’interdiction?
  • Dans quelle mesure les points ou les milles sont-ils transférables? Pourrez-vous les utiliser pour acheter des articles pour un membre de votre famille? ou pour en tirer parti dans un autre programme?

Dans mes deux derniers billets, j’ai voulu rappeler les points saillants des programmes de fidélisation, conçus pour ajouter de la valeur tant pour une entreprise que pour ses clients. Gagner et échanger des points, c’est parfois la bouteille à l’encre. Pour en savoir plus long sur la façon de maximiser vos points, lancez une recherche avec « points récompenses », « meilleurs programmes de récompenses », etc. Vous devriez trouver de nombreuses sources expliquant les façons d’optimiser la valeur de tous ces points en banque.

POURSUIVONS LA CONVERSATION

Avez-vous récemment appris l’existence de certains avantages d’un programme de récompenses que vous souhaitez faire connaître? Nous vous invitons à publier un message ci-dessous.

Avertissement

Les opinions et les points de vue exprimés dans cet article sont ceux de l’auteure et ne représentent pas nécessairement ceux de CPA Canada.

À propos de l’auteur

Wendy Braithwaite, CPA, CA

CFO at Sodexo Canada
Wendy was the head of Finance for MasterCard Canada and is currently CFO at Sodexo Canada. As a coach, mentor, public speaker and blogger on financial empowerment, she is committed to promoting financial awareness and education. She is a lead volunteer at Wood Green’s Community Tax Clinic.