Belles années ou sombres jours? Repenser le troisième âge : Partie 2

La première partie de cette série offrait des informations clés pour faciliter la planification de la retraite. Dans la deuxième partie, nous examinons les éléments auxquels il faut commencer à réfléchir à mesure que l’on prend de l’âge.

À mesure que vous approchez l’âge de 64 ans, il convient d’examiner plusieurs types de prestations gouvernementales et de commencer à vous préparer à faire les demandes appropriées.

Présentation de demandes de prestations

Programmes fédéraux

Sécurité de la vieillesse (SV)

Vous devriez entreprendre les démarches en vue de présenter une demande de prestations de sécurité de la vieillesse au cours du mois qui suit votre 64e anniversaire, que vous ayez reçu ou non une lettre de Service Canada.

  • Le montant que vous recevrez dépend de la durée de la période pendant laquelle vous avez résidé au Canada après l’âge de 18 ans. (Vous pouvez consulter le tableau des Paiements de la pension de la Sécurité de la vieillesse pour connaître les taux actuels de prestations.)
  • Si votre revenu est peu élevé, vous pourriez également être admissible au Supplément de revenu garanti (SRG) et à l’Allocation. Vérifiez aussi si vous pouvez bénéficier du programme d’Allocation au survivant et au Supplément de revenu annuel garanti pour aînés.
  • Si votre revenu est élevé au moment d’atteindre 65 ans, vous pouvez, selon vos projets, retarder le moment où vous commencerez à recevoir la pension de la SV jusqu’à 60 mois (5 ans) après la date où vous devenez admissible à celle-ci, en échange d’un plus gros montant mensuel par la suite.

Régime de pensions du Canada (RPC) – Pension de retraite

  • Vos prestations de retraite du RPC ne vous parviennent pas automatiquement. Vous devez en faire la demande.
  • Vous pouvez demander, et recevoir, le plein montant de vos prestations du RPC à 65 ans ou dès 60 ans (moyennant alors une réduction des prestations de 36 %), ou attendre jusqu’à 70 ans (auquel cas une augmentation des prestations de 42 % s’appliquera). Le montant de réduction ou d’augmentation varie en fonction de l’âge.
  • Vous pouvez faire la demande de la pension de la SV jusqu’à 12 mois avant celui où vous comptez en recevoir le premier versement.

Programmes provinciaux

Outre les programmes fédéraux, qui sont offerts à tous les Canadiens, chaque province a ses propres programmes supplémentaires, tels que le régime de médicaments de l’Ontario, le Fair Pharmacare en Colombie-Britannique, le régime public d’assurance-médicaments du Québec, et ainsi de suite. De nombreux programmes provinciaux sont offerts.

Le meilleur outil pour trouver tous les programmes qui s’offrent à vous, tant fédéraux que provinciaux, est le site du Chercheur de prestations. Vous pouvez y cocher des préférences afin de trouver les programmes qui répondent à vos besoins.

Mode de vie

En prenant de l’âge, il est important de réfléchir à la qualité de vie que vous voulez avoir pour vos vieux jours et de prendre des mesures pour atteindre les objectifs visés. Il existe de nombreuses solutions, qui varient en fonction de votre état de santé.

Voici les choix qui s’offrent aux personnes âgées :

  • La vie autonome, où vous prenez soin de vous-même dans votre propre logement ou maison. Vous pourriez alors vouloir rendre votre maison plus accessible ou mieux l’adapter à vos besoins. Vous pourriez aussi examiner les services qui peuvent vous être fournis à domicile (entretien, repas, soins, etc.).
  • Le logement avec assistance / la maison de retraite. Dans ce type d’endroit, les services tels que ceux qui sont mentionnés ci-dessus sont fournis.
  • Le centre de soins de longue durée / la maison de santé ou de repos. Ces lieux s’adressent généralement aux personnes qui ont besoin d’une aide pour les besoins quotidiens et d’un soutien médical constant.

Pour obtenir de plus amples informations sur les possibilités de logement pour personnes âgées, consultez le rapport sur le site Web de la SCHL.

Testaments biologiques et procurations

Quelle est la différence entre ces deux documents? Le testament biologique est un document dans lequel vous notez vos volontés pour l’éventualité où vous seriez incapable de communiquer vos souhaits concernant le traitement à recevoir. Une procuration est un document juridique dans lequel vous autorisez une personne à agir en votre nom. Le testament biologique peut faire partie de votre procuration.

Grâce à ces documents, vous vous assurez qu’une personne de confiance peut agir en votre nom si vous devenez incapable de le faire.

Poursuivons la conversation

Quelle qualité de vie visez-vous pendant votre vieillesse? Avez-vous réfléchi aux prestations auxquelles vous pourriez avoir droit, ainsi qu’au type de mode de vie et aux questions liées à la fin de votre vie, afin de pouvoir vieillir comme vous l’entendez? Publiez vos commentaires ci-dessous.

Avertissement

Les vues et opinions exprimées par l’auteure dans le présent article ne représentent pas nécessairement celles de Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada).

À propos de l’auteur

Paolina Calabro, CPA, CGA

Paolina Calabro, CPA, CGA, est analyste financière à RealDecoy.