S’organiser et éviter les erreurs fréquentes du temps des Fêtes

Ne laissez pas votre logique financière passer à la trappe en vous livrant à des dépenses incontrôlées. Reprenez le contrôle en évitant les erreurs courantes commises lors des achats du temps des Fêtes.

J’adore le temps des Fêtes! Mais soyons honnête, c’est la période de l’année où notre logique financière disparaît et où nous nous laissons aller à des dépenses incontrôlées. Les erreurs financières du temps des Fêtes peuvent être coûteuses et plomber notre budget dès le début de la nouvelle année.

Voici quelques erreurs financières fréquentes :

  1. Magasiner sous l’effet de la culpabilité. Vous regardez sous le sapin et découvrez que votre tendre moitié a dépensé bien plus pour votre cadeau que vous pour le sien? Le sentiment de culpabilité fait son œuvre. Vous reprenez la babiole que vous aviez achetée et vous retournez au magasin, en vous dirigeant cette fois vers le rayon le plus cher. Nous avons tous déjà été victimes de ça. Mais résistez à la pression de magasiner quand vous êtes en proie à la culpabilité. Il y a des cadeaux moins chers, plus mémorables et plus significatifs à envisager avant de dégainer votre carte de crédit.
  2. Acheter des emballages et des cartes de luxe. Les prix des cartes de Noël varient, mais peuvent atteindre 15 $. Les fournitures d’emballage des cadeaux, comme les nœuds, les rubans, les sacs ou les boîtes-cadeaux, sans oublier le papier-cadeau, peuvent lentement mais sûrement faire augmenter la facture. Réduisez ces dépenses additionnelles en faisant le choix d’un Noël sans papier et en envoyant par exemple des cartes électroniques. Faites preuve de créativité pour vos emballages en recyclant de vieilles partitions de musique ou bandes dessinées, ou encore vos revues préférées.
  3. Payer trop cher. Gérez vos dépenses du temps des Fêtes en comparant les prix, en profitant des politiques d’égalisation des prix dans les magasins, et en allant à la chasse aux aubaines de fin d’année. Profitez des rabais en ligne, des ventes d’entrepôt et des faillites. Les tendances de l’année dernière peuvent vous faire économiser quelques dollars!
  4. Obtenir plus de crédit. Se procurer une nouvelle carte de crédit pendant les Fêtes est devenu une procédure rapide et sans douleur pour les consommateurs. Et certains magasins n’hésitent pas à vous forcer la main avec un « cadeau de bienvenue ». On peut y voir une bonne affaire, mais prudence! Les taux d’intérêt des cartes de crédit sont habituellement très élevés, donc faites attention. Qui dit crédit supplémentaire, dit plus de dettes en fin de compte.
  5. Offrir à tout le monde. Tout le monde aime recevoir un cadeau ou deux pendant les Fêtes. Mais vous n’avez pas à acheter des cadeaux pour toutes vos connaissances. Coordonnez les achats de cadeaux avec vos amis et les membres de votre famille afin d’acheter un cadeau plus important en commun au lieu d’offrir chacun un cadeau plus petit, ce qui revient souvent à moins cher. Échangez vos points de récompense contre des cadeaux ou des cartes-cadeaux. Ou organisez un échange de cadeaux d’une valeur prédéterminée de manière à contrôler les dépenses.

Profiter du temps des Fêtes ne veut pas dire perdre son sens des finances. En limitant les erreurs financières pendant cette période, vous aurez plus d’argent dans les poches et la certitude d’en avoir eu pour votre argent durement gagné. Le père Noël est organisé, donc vous pouvez l’être aussi!

Poursuivons la conversation

Cette année, combien prévoyez-vous dépenser pour les cadeaux de Noël? Publiez vos commentaires ci-dessous.

Avertissement

Les vues et opinions exprimées par l’auteure dans le présent article ne représentent pas nécessairement celles de Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada).

À propos de l’auteur

Wendy Castanha, CPA, CGA, BAccSc

Consultante, DuCa Management Consulting / Professeure, Durham College