Finances : Sept leçons de Shaquille O’Neal

Le célèbre basketteur, ancienne vedette de la NBA, a récemment présenté de sages conseils sur les affaires, les finances… et le rôle des parents.

Il y a environ un mois, je suis allée au congrès QuickBooks Connect, organisé à San Jose, en Californie, par Intuit, le développeur de logiciels comptables. Le dernier conférencier? Nul autre que Shaquille O’Neal ou «Shaq», le célèbre basketteur de 2 m 15 et de 150 kg. NBA ou MBA? Les deux, voyons! Car après ses succès sportifs, le joueur a obtenu un MBA. Cet entrepreneur et investisseur, dont le patrimoine se chiffre à 400 millions de dollars américains, avait de sages conseils à donner. Voici donc quelques leçons de vie, dont tous pourront tirer profit.

Optez pour l’authenticité. Shaq s’associe uniquement aux produits qu’il aime. Ainsi, il a refusé, trois fois plutôt qu’une, une commandite des céréales Wheaties… pour la simple et bonne raison qu’il n’aime pas les Wheaties! «Que voulez-vous, je préfère les Frosted Flakes et les Froot Loops... Je n’ai jamais mangé de Wheaties de ma vie!», s’exclame-t-il. «C’est pourquoi j’ai plutôt choisi de représenter les Fruity Pebbles

Oubliez les raccourcis. Pour bâtir sa fortune, Shaq n’a pas ménagé l’huile de coude, que ce soit à la NBA ou à l’université : il a obtenu un baccalauréat ès arts, un MBA et un doctorat en éducation axé sur le développement des ressources humaines. Il n’en attend pas moins de son fils, maintenant à l’université, à qui il ne cache rien : «Écoute, fiston, ce n’est pas toi qui roules sur l’or, c’est ton père. À toi d’étudier, d’abattre du travail», lui a-t-il dit.

Rappelez-vous que le rire paie. Le rire dissipe le stress et fait du bien, mais ce n’est pas tout : humour et affaires font souvent bon ménage. «Ma meilleure stratégie de marketing, c’est de faire rire les gens», a-t-il déclaré à l’assistance, qui n’a d’ailleurs pas cessé de s’amuser. «Je veux que ma prestation soit drôle, et que vous vous en souveniez.» 

Misez sur votre équipe. Lorsqu’il s’est lancé dans les investissements, Shaq a embauché une trentaine de personnes, qui décident ensemble des choix à faire. «Si mes collaborateurs sont plus doués que moi, c’est parce que je connais l’importance du travail d’équipe, explique-t-il. On ne remporte pas un championnat tout seul. Écoutez vos coéquipiers, ne laissez pas l’argent dicter tous vos choix et tirez des leçons de vos erreurs.»

Investissez dans des projets porteurs. «Pour mettre toutes les chances de votre côté, choisissez quelque chose qui change la donne», affirme Shaq, qui, d’ailleurs, comptait parmi les premiers investisseurs d’un petit moteur de recherche appelé Google.

Soyez généreux. Shaq a aussi parlé d’un cadeau inespéré, reçu quand il était gamin : un ballon de basket signé par le grand Dr. J, Julius Erving, autre célèbre basketteur. Ce souvenir s’est gravé dans sa mémoire. Des années plus tard, Shaq, devenu un athlète connu, s’est rendu au magasin Toys“R”Us d’Orlando, en Floride, pour acheter des jouets et les donner le matin de Noël aux enfants des quartiers défavorisés. Maintenant, il a une entente officielle avec cette chaîne : les clients américains peuvent acheter en ligne des jouets figurant sur la Grande liste du Père O’Neal (Great Big Shaq-A-Claus Wish List) pour qu’une œuvre de bienfaisance, Toys for Tots, puisse les distribuer aux tout-petits.

Soyez reconnaissant. La gratitude fait merveille. Et, comme le souligne Shaq, mieux vaut voir le bon côté des choses... «J’ai appris il y a longtemps à ne pas me plaindre. Je suis toujours reconnaissant, toujours respectueux. Je veux simplement donner le bon exemple à mes enfants – à tous les enfants – et qu’on se dise : c’est quelqu’un de bien!»

Poursuivons la conversation…

Côté affaires et finances, quels sont les meilleurs conseils que vous ayez reçus? Publiez vos commentaires ci-dessous.

Avertissement

Les vues et opinions exprimées par l’auteure dans le présent article ne représentent pas nécessairement celles de Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada).

À propos de l’auteur

Tamar Satov

Directrice de la rédaction, CPA magazine
Tamar Satov, directrice de la rédaction à CPA Magazine, est journaliste spécialisée dans les questions liées aux affaires, à l’éducation des enfants et aux finances personnelles. Elle propose régulièrement des conseils et des anecdotes dans le cadre de ce blogue, où elle fait part de ses efforts pour faire l’éducation financière de son enfant. (@TamarSatov)