Conseils pour économiser pendant les Fêtes

Selon Statistique Canada, les cadeaux représentent un secteur d’activité d’un milliard de dollars. Les remboursements de cartes de crédit qui en découlent s’étirent très loin dans la nouvelle année. Voici quelques conseils pour économiser et contrôler nos dépenses dans le temps des Fêtes.

J’adore le temps des Fêtes! C’est le seul et unique moment de l’année où les amis et les familles se réunissent de façon rituelle pour s’amuser, se délecter de plats soigneusement préparés et ouvrir des cadeaux autour d’un arbre illuminé. Selon Statistique Canada, les cadeaux représentent un secteur d’activité d’un milliard de dollars. Tout le monde aime recevoir un cadeau d’une personne chère à son cœur. Mais cette période se traduit par beaucoup plus de dépenses à crédit pour les consommateurs, et par des remboursements qui s’étirent très loin dans la nouvelle année. Pourtant, les fêtes de fin d’année sont bien plus agréables sans le stress lié à la crainte de vider son compte en banque. Voici quelques conseils pour contrôler ses dépenses, garder un œil sur ses finances et économiser :

  1. Établir un budget des Fêtes. Budgétisez un montant à dépenser pour chaque cadeau. Vous voudrez peut-être prévoir un budget plus élevé ou créer une cagnotte pour les cadeaux des enfants et des adolescents afin de leur en offrir un qu’ils veulent vraiment ou dont ils se serviront. Veillez à respecter votre budget et résistez à l’envie de le dépasser.
  2. Ouvrez un compte bancaire sans frais pour les Fêtes. Profitez des comptes bancaires sans frais et ouvrez-en un en janvier spécialement pour les dépenses du temps des Fêtes. Versez-y un pourcentage de votre paie tout au long de l’année. En décembre, vous aurez accumulé une belle somme dans votre compte, et vous n’aurez pas à vous endetter à l’excès pour votre magasinage des Fêtes.
  3. Comparez les prix et profitez des politiques d’égalisation. Magasinez tôt pour pouvoir comparer les prix en magasin et en ligne. N’achetez des produits moins chers en ligne que si les frais d’expédition sont raisonnables et qu’une politique de retour est offerte. De nombreux détaillants offrent une égalisation des prix, ce qui permet aux consommateurs de profiter des bas prix appliqués par les concurrents.
  4. Servez-vous de la technologie pour trouver les bonnes affaires. Il existe tout un éventail de sites Web et d’applications gratuites permettant aux consommateurs de faire le suivi des dépenses de Noël (Santa’s Bag, Liste des cadeaux de Noël) et de trouver des bonnes affaires (Flipp.com, redflagdeals, smartcanucks, Tuango).
  5. Profitez de la semaine des soldes d’après Noël. Convenez avec vos amis les plus proches et les membres de votre famille de ne vous échanger des cadeaux qu’après Noël afin de pouvoir profiter des soldes. Les rabais pouvant atteindre 90 % pendant la semaine qui suit Noël, vous aurez un pouvoir d’achat plus élevé et vous pourrez mettre la main sur des cadeaux haut de gamme à des prix raisonnables.
  6. Fabriquez des cadeaux maison. Les cadeaux faits maison font souvent plus plaisir que ceux achetés en magasin. Le temps, l’énergie, les efforts et la créativité investis dans la fabrication d’un cadeau fait maison donnent souvent un résultat bien plus mémorable qu’un cadeau courant. Parmi les cadeaux que j’ai reçus, mon préféré est un carnet de coupons fabriqué par ma fille de 10  ans. Il comprenait entre autres des coupons pour des «câlins gratuits», un «petit-déjeuner au lit gratuit» et un «choix de film gratuit au cinéma». Pour des idées de cadeaux faits maison, consultez Pinterest, Deconome, Country Living ou Martha Stewart.

Grâce à ces techniques, vous prendrez le contrôle de vos dépenses et, sachant qu’il vous reste de l’argent en banque, serez bien plus en mesure d’apprécier les Fêtes.

Poursuivons la conversation

Cette année, combien prévoyez-vous dépenser pour les cadeaux de Noël? Publiez vos commentaires ci-dessous.

Avertissement

Les vues et opinions exprimées par l’auteure dans le présent article ne représentent pas nécessairement celles de Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada).

À propos de l’auteur

Wendy Castanha, CPA, CGA, BAccSc

Consultante, DuCa Management Consulting / Professeure, Durham College