David Trahair et Leslie Adams : Défenseurs de la littératie financière

Le guide Survive and Thrive, qui apporte pistes et conseils aux demandeurs d’emploi plongés dans l’incertitude, s’inscrit dans l’idéal canadien d’une saine gestion.

À la fin de 2015, la ville de Calgary traversait un grave ralentissement économique. Les prix du pétrole s’étaient effondrés, et les licenciements se multipliaient. Selon certaines estimations, en l’espace de quelques mois, de 100 000 à 150 000 personnes (soit à peu près l’équivalent de la population de la ville de Red Deer) avaient perdu leur emploi.

À la Bibliothèque municipale de Calgary, Leslie Adams, responsable de la formation communautaire, a constaté que quelque chose n’allait pas. « Je recevais des appels des bibliothécaires des différentes succursales. Ils voulaient savoir comment aider les nombreuses personnes qui les consultaient – bouleversées, fâchées, désemparées – à obtenir des renseignements et des ressources. »

Mme Adams savait vers qui se tourner. « CPA Canada offrait déjà au public des ateliers gratuits de littératie financière. J’ai donc demandé à l’organisation si elle pouvait préparer des ressources sur la recherche d’emploi, la gestion des dettes et des sujets connexes pour nous aider à soutenir les gens dans cette période difficile, explique-t-elle. Et CPA Canada s’est vraiment engagée dans ce projet. À la demande de l’organisation, David Trahair, un CPA et auteur sur les finances personnelles, a accepté d’écrire un guide sur ces questions. »

SOUTIEN ET INSPIRATION 

C’est ainsi qu’est né le guide Survive and Thrive, explique M. Trahair. Il s’agit d’un ouvrage de huit chapitres téléchargeable et gratuit qui « traite des différents aspects de la perte d’emploi : de l’incidence émotionnelle et psychologique qu’a une telle situation aux questions juridiques qu’elle soulève, en passant par les moyens à utiliser pour faire face à ses obligations financières lorsqu’on est sans travail. » Mais M. Trahair s’empresse de préciser que le guide vise à présenter un aperçu sans rentrer dans les détails d’un sujet donné. « Si la personne est dépassée au point de ne plus pouvoir se lever le matin, savoir s’il vaut mieux utiliser un REER ou la marge de crédit pour s’en sortir devient secondaire. »

Le lancement du guide a eu lieu en novembre 2016, dans le cadre du mois de la littératie financière, et il était très réussi, selon Mme Adams. « Environ 400 personnes se sont présentées dans notre amphithéâtre ce jour-là pour entendre parler des ressources disponibles, des ouvrages publiés et des activités de CPA Canada. »

RESPECT ET ENGAGEMENT

Pour la bibliothèque, poursuit Mme Adams, la collaboration avec CPA Canada était un partenariat parfait. « Nous avons une vision très semblable d’une bonne organisation, et de l’idéal canadien d’une saine gestion, explique-t-elle. On intervient dans la collectivité, on tisse des liens, on s’investit. » Mme Adams est particulièrement reconnaissante envers les bénévoles de CPA Canada qui sont prêts à donner de leur temps pour offrir gratuitement des présentations en littératie financière. « Nous avons des milliers de bénévoles à la Bibliothèque municipale de Calgary, nous mesurons donc très bien l’ampleur du travail de recrutement et de formation que suppose la mobilisation de représentants dans la collectivité. Et la qualité des bénévoles de CPA Canada, qui font preuve de respect et d’engagement dans leur rôle, m’impressionne toujours. »

Pour en savoir plus sur la façon dont l’élaboration du guide Survive and Thrive s’inscrit dans l’idéal canadien d’une saine gestion, vous êtes invité à regarder la vidéo.