Tendances internationales en matière de réforme fiscale : Le Canada perd du terrain

De nombreux pays partenaires du Canada ont entrepris de profondes réformes ou un examen complet de leur régime fiscal. Le Canada tarde à faire de même, ce qui a des répercussions sur sa compétitivité.

Télécharger un exemplaire

Télécharger dès maintenant

Des États-Unis à la France, des Pays-Bas au Japon, de nombreux pays développés, dont d’importants partenaires commerciaux du Canada, ont achevé ou amorcé de grandes réformes fiscales. D’autres pays, comme le Royaume-Uni, la Nouvelle-Zélande et l’Australie, ont procédé à un examen complet de leur régime fiscal.

En menant des examens approfondis et des réformes ciblées, les pays s’assurent que leur régime fiscal répond toujours aux objectifs budgétaires qu’ils se sont fixés pour générer les recettes nécessaires au financement des programmes publics, attirer les investissements et favoriser la croissance économique.

Dans notre rapport, nous explorons les répercussions qu’a pour le Canada son inaction en matière de réforme fiscale tandis que d’autres pays instaurent de grands changements, et nous examinons les enseignements que l’on peut tirer de trois examens approfondis entrepris à l’étranger.