Les Canadiens partagés quant à leur situation financière, selon une étude de CPA Canada

Selon une enquête réalisée pour le compte de Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada), plus de 4 répondants sur 10 (41 %) estiment que leur situation financière s’améliorera au cours des 12 prochains mois.

Toronto, le 1er novembre 2018 – Selon une enquête réalisée pour le compte de Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada), plus de 4 répondants sur 10 (41 %) estiment que leur situation financière s’améliorera au cours des 12 prochains mois.

Cependant, les résultats de cette étude portant sur les comportements et l’attitude des adultes canadiens montrent aussi que 11 % des répondants se disent pessimistes quant à leurs finances, que 45 % croient que leur situation financière restera à peu près la même et que 3 % ne savent pas ce que l’avenir leur réserve sur le plan financier.

Il ressort également de l’Étude 2018 de CPA Canada sur la littératie financière au Canada que 74 % des personnes interrogées mettent de l’argent de côté tous les mois. Pour ce qui est des placements, la majorité des répondants (63 %) ont des fonds dans un compte d’épargne, 52 % ont cotisé à un régime d’épargne libre d’impôt (CELI), et 66 % de ces derniers l’ont fait en 2017. Seuls 9 % des répondants ont dit n’avoir aucun placement ni compte d’épargne.

Voici d’autres faits saillants de cette étude :

  • Les Canadiens ont des opinions partagées quant à leurs aptitudes générales dans le domaine des finances personnelles : 48 % s’accordent une note de « B » ou plus, 49 % se donnent une note de « C » ou moins, et 3 % ne savent pas.
  • 62 % ont réduit leurs dépenses quotidiennes au cours des cinq dernières années.
  • 39 % ont dit qu’ils auraient du mal à rembourser leur prêt hypothécaire ou d’autres dettes si les taux d’intérêt augmentaient de façon marquée.
  • 23 % prévoient reporter un solde impayé sur une carte de crédit au cours du mois suivant.

Parmi ceux qui ne sont pas encore à la retraite, 42 % s’attendent à travailler après 65 ans, la raison principale citée par ces répondants étant qu’ils estiment qu’ils n’auront pas les moyens de prendre leur retraite à cet âge. Les principales préoccupations financières des citoyens interrogés sont l’épargne-retraite (20 %) et la gestion des dettes (17 %).

« Je vois comme une bonne nouvelle le fait que bon nombre de répondants s’attendent à une amélioration de leur situation financière », dit Doretta Thompson, directrice, Responsabilité sociétale, à CPA Canada. « Cela dit, bien que la vaste majorité des Canadiens prévoient que leur situation financière restera la même ou s’améliorera au cours de la prochaine année, de l’inquiétude subsiste chez certains quant à l’épargne et à la gestion des dettes à court terme. Ces résultats montrent l’importance de la formation en littératie financière, surtout sur les questions liées à l’épargne-retraite et à la gestion de l’endettement. »

Faisant également la lumière sur le comportement des parents en matière d’éducation financière, l’enquête montre que 61 % des répondants qui ont des enfants affirment avoir initié leur progéniture aux questions d’argent au cours des cinq dernières années. Ces parents sont 44 % à juger que leurs efforts dans ce domaine ont été fructueux. D’ailleurs, près de la moitié des répondants qui ont des enfants adultes attribuent à ceux-ci un score de 8 sur 10 ou plus pour leurs aptitudes en gestion financière.

Un grand nombre de parents se préparent en vue des études de leurs enfants. Plus de la moitié de ceux qui ont des enfants de moins de 18 ans ont cotisé à un régime enregistré d’épargne-études (REEE).

Les résultats de cette enquête de CPA Canada arrivent à point nommé, novembre étant le Mois de la littératie financière au Canada.

L’Étude 2018 de CPA Canada sur la littératie financière au Canada a été réalisée entre le 27 septembre et le 3 octobre 2018 par Nielsen au moyen d’un questionnaire Web auprès d’un échantillon aléatoire de 2 042 adultes canadiens de 18 ans ou plus faisant partie du panel en ligne de la maison de sondage. On trouvera en ligne une fiche d’information à cpacanada.ca/etudelitteratiefinanciere2018.