Baisse de l’optimisme à l’égard des perspectives économiques : le Canada vu comme moins concurrentiel

Selon un nouveau sondage de Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada), les comptables professionnels occupant des postes de direction trouvent le Canada moins concurrentiel qu’auparavant, ce qui refroidit considérablement leur optimisme à l’égard de l’économie canadienne.

Toronto, le 10 avril 2018 – Selon un nouveau sondage de Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada), les comptables professionnels occupant des postes de direction trouvent le Canada moins concurrentiel qu’auparavant, ce qui refroidit considérablement leur optimisme à l’égard de l’économie canadienne.

Le sondage CPA Canada Tendances conjoncturelles T1 2018 révèle notamment ce qui suit :

  • L’optimisme à l’égard de l’économie canadienne a reculé, passant de 48 % au quatrième trimestre 2017 à 34 % au premier trimestre 2018 – son niveau le plus bas depuis 2016.
  • Plus de deux tiers (67 %) des répondants estiment que, en tant que pays où investir et faire des affaires, le Canada est moins concurrentiel par rapport aux États-Unis comparativement à il y a un an.
  • Selon les répondants, les trois principaux obstacles à la croissance de l’économie canadienne sont le protectionnisme aux États-Unis (30 %), l’incertitude pesant sur l’économie canadienne (16 %) et la réforme fiscale aux États-Unis (7 %).

« L’incertitude prédomine, surtout à l’égard des sentiments de protectionnisme commercial et des modifications fiscales aux États-Unis, affirme Joy Thomas, présidente et chef de la direction de CPA Canada. Les dirigeants d’entreprise canadiens ont besoin que le gouvernement fédéral assure un contrôle adéquat de la situation, de sorte qu’un plan d’action soit mis en place pour maintenir la compétitivité du Canada. »

La plupart des dirigeants d’entreprise canadiens (84 %) sont d’avis qu’une analyse détaillée de la réforme fiscale américaine s’impose afin d’en évaluer les répercussions possibles sur le Canada, et 93 % pensent que les résultats de cette analyse devraient être rendus publics rapidement ensuite.

Plus de huit répondants sur dix (82 %) disent regretter que le gouvernement n’ait pas fixé de date limite pour le retour à l’équilibre budgétaire.

Constatations sur l’entreprise des répondants

Selon les répondants, les trois principaux facteurs qui auront un effet sur la planification de leurs activités au cours de la prochaine année sont l’incertitude qui plane sur le plan de l’économie canadienne (32 %), le recrutement, le perfectionnement et la fidélisation des employés (30 %) et la pénurie de main-d’œuvre qualifiée (24 %).

Autres constatations :

  • Le niveau d’optimisme des comptables professionnels interrogés à l’égard des perspectives de leur entreprise oscille encore autour de 60 %.
  • Plus de deux tiers (69 %) des répondants s’attendent à une croissance du chiffre d’affaires de leur entreprise au cours des 12 prochains mois et 63 % prévoient une hausse du bénéfice – des chiffres semblables à ceux du trimestre précédent.
  • Pour ce qui est du nombre d’employés au sein de leur entreprise, 44 % des répondants s’attendent à une hausse. Près de quatre répondants sur dix (38 %) ne prévoient aucun changement et 18 % anticipent une diminution.

Méthodologie

Le rapport trimestriel CPA Canada Tendances conjoncturelles est fondé sur un sondage commandé par CPA Canada et mené par Nielsen. Il fait état des points de vue qu’ont, sur divers aspects du monde des affaires, les comptables professionnels occupant des postes de direction dans des sociétés à capital ouvert ou fermé.

Le rapport du premier trimestre de 2018 est le fruit d’un sondage effectué par courriel, auquel ont répondu 408 personnes sur les 4,943 qui, selon les dossiers de CPA Canada, occupent des postes de haut niveau (tels que chef des finances, chef de la direction, chef de l’exploitation et autres postes de dirigeants). Le taux de réponse a été de 10,8 %. La marge d’erreur associée à ce type d’enquête est de ± 4,8 % au niveau de confiance de 95 %. Plus d’informations sur le calcul du taux de réponse sont disponibles dans la fiche d’information du sondage. Le sondage a été mené du 13 mars au 29 mars 2018.

Une fiche d’information est disponible en ligne à cpacanada.ca/tendancesconjoncturelles.