Agence du revenu du Canada : Finaliste du prix Innovation 2016

L’ARC fait partie des finalistes pour ce prix, attribué au promoteur d’une initiative qui a permis de transformer les pratiques de comptabilisation et de traitement des paiements.

L’Agence du revenu du Canada (ARC) a été retenue comme finaliste de la catégorie Innovation grâce à un ambitieux projet qui a transformé son modèle de services financiers. Les gains d’efficience réalisés ainsi que l’amélioration de la sécurité et de l’intégrité des données financières ont généré des économies annuelles totales de 3,5 millions de dollars pour le Gouvernement du Canada.

Une équipe spécialisée a mené avec succès l’initiative, qui consistait à centraliser les processus de saisie des données et de traitement des factures, à consolider le traitement des comptes fournisseurs et à remplacer le système papier par un système entièrement automatisé.

La mise en place de changements opérationnels aussi importants n’est jamais une mince tâche; et dans ce cas-ci, la taille de l’agence a posé des défis supplémentaires. Le projet, qui touche le travail de 4 000 employés, ne pouvait à aucun moment compromettre les services offerts à des milliers de fournisseurs au Canada ou les paiements qui leur sont versés. Un leadership clair, une bonne planification stratégique, une pensée créatrice, des communications efficaces avec les parties prenantes et des formations adaptées aux besoins des employés ont été essentiels à la réussite de l’initiative.

Pour des considérations stratégiques, la responsabilité du nouveau modèle consolidé de services financiers a été attribuée à l’administrateur supérieur des affaires financières, qui veillera à la surveillance et à la saine gestion des finances.

Seul un petit groupe d’une dizaine d’employés est maintenant autorisé à entrer des opérations financières dans le nouveau système, alors que 1 200 employés avaient accès à l’ancien système. Cette nouvelle façon de faire améliore l’intégrité des données financières ainsi que la fiabilité de l’information utilisée par la receveure générale du Canada et le Conseil du Trésor pour la production annuelle des Comptes publics du Canada.

L’automatisation des processus financiers, qui reposaient auparavant sur le papier, accélère les paiements aux fournisseurs, offre une piste de vérification complète et élimine le besoin d’envois postaux et d’entreposage.

«Je suis extrêmement fier des réalisations de cette équipe», affirme Roch Huppé, administrateur supérieur des affaires financières et sous-commissaire, Direction générale des finances et de l’administration, Agence du revenu du Canada. «Pour des coûts d’investissement minimes, soit moins de 200 000 $, cette initiative renforce l’intégrité du système, fournit un meilleur service aux milliers de fournisseurs à travers le Canada et permet d’économiser des millions de dollars en fonds publics chaque année. Cet excellent travail mérite d’être salué.»

Membres de l’équipe :

Annie Boudreau, directrice générale, Direction de l’administration financière
Jeff Brown, programmeur-analyste principal
Jean-Therese Carag, spécialiste des TI
Véronique Côté, directrice, Division des rapports financiers et de la comptabilité
Valérie Dubuc, directrice adjointe, Division des rapports financiers et de la comptabilité
Mark Goldfarb, programmeur-analyste
Danielle Hoban, gestionnaire des TI
Gabriel Hurtubise, directeur, Services consultatifs en gestion financière
Valérie Hurtubise, gestionnaire, Services centralisés des comptes créditeurs de l’administration centrale
Stephen Mason, chef de projet
John Meikle, chef d’équipe programmeur-analyste
Cristina Pereira, chef de projet
Julio Rodriguez, agent principal de projet
Dean Stansfield, chef de projet
Jamie Young, coordinateur et gestionnaire de projets

 

Faits saillants

Mettez vos connaissances à jour et élargissez votre réseau grâce à ce colloque à ne pas manquer (en anglais), qui porte sur les questions et tendances essentielles pour les membres des comités d’audit.

Dans votre entourage se tapit sûrement une personne surendettée. Si vous êtes observateur, vous reconnaîtrez l’un ou plusieurs de ces symptômes.