Des entreprises solides, un avenir prometteur : Regard sur le secteur pétrogazier du Canada

Présentés sous forme de questions et de réponses, les propos et réflexions de Peter Tertzakian, d’ARC Financial, vous permettront de prendre le pouls du secteur pétrogazier. M. Tertzakian donne également un aperçu de l’allocution qu’il prononcera lors du colloque de 2016 organisé par CPA Canada pour le secteur pétrogazier.

Peter Tertzakian, économiste en chef, secteur de l’énergie, à ARC Financial, prononcera une allocution au colloque pour le secteur pétrogazier (qui se déroulera en anglais) sur l’état actuel de ce secteur et les perspectives d’avenir.

L’Université de l’Alberta vous a déjà décrit comme un géophysicien devenu futurologue de l’énergie (geophysicist turned energy futurist). Comment votre expérience en science et en entreprise influence-t-elle votre travail à ARC Financial?

Toute ma carrière s’appuie sur ma formation en science, en mathématique et en programmation informatique. Comprendre la physique est essentiel pour comprendre les rouages et l’efficacité de nos systèmes énergétiques, qu’il s’agisse de la chaleur qui se trouve dans un morceau de charbon, du fonctionnement d’un réacteur nucléaire ou de la puissance d’une pile au lithium.

Ces connaissances théoriques me permettent d’effectuer des évaluations financières et environnementales objectives, et de prendre de meilleures décisions d’investissement à ARC Financial.

L’an dernier, vous avez été nommé au groupe consultatif de révision des redevances de l’Alberta, dont les recommandations au sujet du régime de redevances perçues sur les ressources non renouvelables ont été approuvées par le gouvernement. À quoi pouvons-nous nous attendre pour la suite?

La prochaine étape est la mise en œuvre des recommandations du groupe le 1er janvier 2017. Pour les sables bitumineux, les changements proposés permettront de pallier le manque de transparence des chiffres présentés.

Pour les autres secteurs, soit les activités liées au pétrole et au gaz conventionnel et non conventionnel, un régime de redevances entièrement nouveau, rigoureux et facile à adopter, sera mis en œuvre. Ce régime modernisé aura la flexibilité nécessaire pour s’adapter aux nouvelles technologies qui viendraient modifier les paramètres des redevances, notamment les coûts unitaires.

Même s’il est le cinquième producteur de pétrole en importance du monde, le Canada n’est pas autosuffisant sur le plan énergétique. De quelle façon notre stratégie globale d’investissement répond-elle aux enjeux en matière de développement durable et de planification des ressources à long terme?

Une partie du problème tient au fait que nous n’avons pas de réelle stratégie d’ensemble, notamment parce que le secteur pétrogazier, le gouvernement et la population du Canada n’adhèrent pas à un seul et même «nous».

Il semble peu probable qu’une stratégie d’investissement unifiée puisse être mise en place pour toutes les infrastructures énergétiques (oléoducs, gazoducs, éoliennes, etc.) si les Canadiens ne prennent pas conscience que nous sommes tous des parties prenantes de notre secteur énergétique de calibre mondial.

Que peuvent faire les dirigeants d’entreprise du secteur pétrogazier pour améliorer la productivité et la stabilité énergétiques actuellement, tout en assurant un avenir prometteur aux les générations futures?

De nombreuses entreprises novatrices et tournées vers le monde dans le secteur pétrogazier canadien se sont déjà ajustées au nouveau contexte des prix plus faibles des produits de base. Il y a maintenant cinq ans que le prix du gaz naturel a chuté, et deux ans que celui du pétrole a fait de même.

Les entreprises qui ne revoient pas leurs processus, ne diminuent pas leurs coûts, n’obtiennent pas de nouveaux clients ou ne choisissent pas des actifs de qualité éprouveront inévitablement des difficultés, alors que celles qui se sont adaptées au nouveau contexte contribuent ainsi à assurer un avenir prometteur pour elles et pour l’ensemble du secteur pour les prochaines décennies.

Qu’apprendront les CPA et les autres professionnels de la finance du secteur pétrogazier qui assisteront à votre allocution au colloque en novembre?

Nous sommes souvent bombardés d’articles sur le changement, que ce soit dans le secteur pétrogazier même ou en raison de produits concurrents comme les énergies renouvelables ou les véhicules électriques. Prendre du recul et avoir une vue d’ensemble de la situation avant de s’attarder aux détails est une étape essentielle pour bien comprendre la situation actuelle et ce que l’avenir nous réserve en matière d’énergie.

Au colloque, je brosserai le portrait du secteur de l’énergie d’aujourd’hui et traiterai de ce qui fonctionne ou non actuellement puis donnerai un petit aperçu pragmatique de ce qui nous attend d’ici 10 à 20 ans, y compris des enjeux d’importance pour les dirigeants et les conseillers financiers des entreprises du secteur de l’énergie.

 

Inscrivez-vous dès maintenant au colloque de 2016 sur le secteur pétrogazier, qui se déroulera en anglais les 23 et 24 novembre à Calgary, pour assister à l’allocution de Peter Tertzakian sur le secteur de l’énergie au Canada et apprendre tout ce que vous et votre organisation devez savoir.

Vous voulez plus d’informations dès maintenant? CPA Canada présente un webinaire gratuit le 10 novembre 2016 (en anglais seulement) où il sera question des incidences de la norme IFRS 16 sur le secteur pétrogazier, et de ce que les entreprises peuvent faire pour se préparer à la mise en œuvre de cette nouvelle norme sur les contrats de location.