La résilience à l’ère cognitive

À mesure que l’informatique cognitive s’intègre à notre réalité, elle peut redéfinir radicalement la façon dont les entreprises offrent des produits et des services, interagissent avec les clients, assimilent l’information et prennent des décisions.

L’étude Resiliency in the Cognitive Era traite en profondeur de la façon dont les capacités cognitives peuvent aider une organisation à maintenir un environnement branché en permanence et à atteindre ses objectifs en matière de continuité des activités et de reprise après sinistre d’une façon prédictive et proactive.

Principales constatations

  • L’informatique cognitive est déjà en place dans de nombreux secteurs. Elle permet la création d’une nouvelle catégorie de produits et de services qui captent, analysent et assimilent l’information à propos de leurs utilisateurs et du monde qui les entoure.
  • À mesure que l’informatique cognitive s’intègre à notre réalité, elle peut redéfinir radicalement notre quotidien et changer la façon dont les entreprises offrent des produits et des services, interagissent avec les clients, assimilent l’information et prennent des décisions.
À l’ère cognitive, la disponibilité en continu de données, de systèmes, d’applications et de processus d’affaires est essentielle. Le recours à l’analytique avancée et à l’automatisation pour prédire d’éventuels problèmes et corriger de façon proactive les systèmes permettra aux entreprises de saisir de nouvelles occasions et de se prémunir contre les interruptions.

Faits saillants

Mettez vos connaissances à jour et élargissez votre réseau grâce à ce colloque à ne pas manquer (en anglais), qui porte sur les questions et tendances essentielles pour les membres des comités d’audit.

Dans votre entourage se tapit sûrement une personne surendettée. Si vous êtes observateur, vous reconnaîtrez l’un ou plusieurs de ces symptômes.