Entretien avec Duncan Stewart sur les perspectives numériques et technologiques

Découvrez les tendances technologiques qui se dessinent dans le milieu des affaires. Duncan Stewart, directeur de la recherche chez Deloitte Canada, nous entretient de ce qui se profile à l’horizon numérique et nous donne un avant-goût de la conférence qu’il prononcera au congrès national UNIS 2016.

Duncan Stewart est directeur de la recherche dans le secteur Technologies, médias et télécommunications (TMT) chez Deloitte Canada. Expert mondialement connu en prédiction des tendances en technologie, pour les consommateurs comme pour les entreprises, il nous présente un aperçu des orientations et des perspectives numériques qui intéressera vivement les professionnels en affaires et en comptabilité.

Directeur de la recherche dans le secteur Technologies, médias et télécommunications (TMT) chez Deloitte Canada, vous êtes appelé à donner votre avis sur des prévisions, des stratégies et des perspectives, dans un contexte qui évolue rapidement. Comment voyez-vous votre travail?

C’est un travail fantastique. J’ai la chance de faire partie d’une équipe exceptionnelle et d’avoir des discussions enrichissantes avec des clients de divers pays. Cet emploi ne convient peut-être pas à tout le monde, mais personnellement, j’apprécie la grande diversité des questions auxquelles je suis amené à réfléchir. Certaines reviennent presque chaque année, mais elles évoluent, ce qui signifie que mon travail de recherche est sans cesse renouvelé.

Je m’intéresse à l’avenir des technologies depuis un certain temps déjà, et j’ai remarqué qu’on a souvent l’impression que les choses changent à une vitesse sans précédent. Je ne crois pas que ce soit le cas. Quand je regarde l’évolution des technologies au fil des décennies, je constate que ce sentiment existe depuis toujours. Je pense que c’est une question de perception : forcément, les choses semblent aller plus vite lorsqu’on se trouve au cœur des changements.

À votre avis, quels sont les plus grands virages technologiques à prévoir d’ici cinq ans dans le milieu des affaires et de la comptabilité au Canada?

En comptabilité, je n’entrevois guère de changement. Nous continuerons de suivre à peu près les mêmes règles et d’avoir recours à une combinaison d’outils : quelquefois les téléphones intelligents et les tablettes, mais le plus souvent des ordinateurs portatifs, des chiffriers, des logiciels comptables. Nous devrons nous concentrer sur les relations avec nos clients. Je crois que l’automatisation gagnera du terrain en finance et en comptabilité, mais les professionnels alertes sont déjà au fait de cette réalité et ils sauront s’adapter. Comme l’automatisation contribuera à l’élimination de certaines choses ennuyeuses et répétitives, nous pourrons nous consacrer aux tâches complexes, riches en valeur ajoutée.

Quels facteurs orientent vos prédictions en TMT pour Deloitte? Votre propre curiosité? L’émergence des données massives?

Ma propre curiosité et l’arrivée des données massives n’entrent pas vraiment en jeu dans l’établissement des prédictions pour Deloitte. En fait, chaque année, nos clients nous posent des questions sur diverses orientations qui se profilent dans le domaine. Ils veulent de l’information sur les tendances dont ils ont pris connaissance ou qui leur semblent importantes. Nous tentons de dégager les plus répandues et celles pour lesquelles nous pensons pouvoir trouver des données susceptibles d’étayer nos recherches. Nous voyons ensuite s’il y a quelque chose d’intéressant à dire à leur sujet. Inutile de répéter des prévisions déjà formulées par une centaine d’autres cabinets.

Après avoir choisi les tendances dont nous voulons traiter au cours de l’année, nous recueillons de l’information par divers moyens : sondages, groupes de discussion, consultation de sources de données primaires publiques, entretiens avec des clients. Derrière chaque prédiction, il y a une centaine d’heures de recherche, de rédaction et de documentation.

À long terme, quelle sera l’incidence de la mondialisation sur les perspectives en affaires et sur l’avenir des TMT?

Je ne considère plus la mondialisation comme un facteur de changement déterminant. Aujourd’hui, toutes les questions touchant les technologies, les médias et les télécommunications prennent une portée mondiale dès qu’elles surgissent. Il y a bien sûr des exceptions, comme les journaux papier, qui ont toujours la cote dans certains marchés. On relève aussi de nettes différences entre les pays développés et les pays en voie de développement. Mais presque toutes les prédictions partent du principe d’un marché mondialisé : les produits sont fabriqués et achetés sur le marché mondial, et les technologies circulent entre l’Amérique du Nord et les autres continents, comme Netflix, ou entre l’Asie et le reste du monde, comme les téléphones-tablettes, entre autres.

Vous prononcerez une conférence au congrès national UNIS en septembre prochain. De quels sujets avez-vous hâte de nous parler? Allez-vous traiter des nouvelles tendances comme le commerce électronique, la réalité virtuelle et le portefeuille numérique?

J’ai particulièrement hâte de dévoiler les thèmes sur lesquels nous nous pencherons en 2017. Les tendances de 2016 étaient certes intéressantes, mais après les avoir étudiées pendant neuf mois, je me réjouis à l’idée de présenter un aperçu des sujets qui retiendront notre attention en 2017. Ce sera rafraîchissant autant pour moi que pour mon auditoire.

Il y a eu beaucoup de battage autour de la réalité virtuelle cette année, et j’aimerais présenter quelques façons de l’utiliser à bon escient dans un contexte d’affaires. L’avenir de la tablette est un autre sujet digne d’intérêt. Les tablettes sont là pour rester, mais leurs ventes fléchissent. Les consommateurs, surtout les plus jeunes, semblent s’en être lassés et ne les utilisent plus autant. Je prévois aussi parler des technologies cognitives et de l’Internet des objets (IdO), mais je ne peux pas en dire davantage avant d’avoir approfondi mes recherches.


Inscrivez-vous au congrès national UNIS 2016, qui se tiendra les 19 et 20 septembre à Vancouver. Vous aurez ainsi l’occasion d’assister à la conférence de Duncan Stewart sur l’avenir des technologies : voyez comment aider vos clients et votre organisation à tirer parti des tendances numériques.