Cap sur l’innovation : Montée en puissance de la RS&DE au Canada

Dans les marchés mondiaux, le Canada progresse à grands pas et se hisse au rang des chefs de file en recherche scientifique et développement expérimental (RS&DE). Découvrez comment le programme fédéral d’encouragements fiscaux à la RS&DE contribue à l’essor fulgurant des entreprises canadiennes.

Le Programme de la recherche scientifique et du développement expérimental (Programme de la RS&DE) du gouvernement fédéral du Canada offre des crédits d’impôt pour encourager les idées révolutionnaires, les bouleversements créatifs et les technologies perturbatrices. Dans le climat politique actuel au Canada, avec l’arrivée d’une nouvelle administration prompte à encourager l’innovation en affaires, la RS&DE est toute désignée pour occuper une place de choix sur la scène économique.

MONTÉE DE LA RS&DE AU CANADA

Si un programme fédéral d’encouragement de la RS&DE existe sous différentes formes depuis le début des années 1960, le mandat d’appui à l’innovation a pris une expansion considérable depuis cinq ans. Le Programme de la RS&DE s’enrichit aujourd’hui d’encouragements fiscaux beaucoup plus généreux, de crédits au comptant et d’un soutien financier pour les organisations de pointe, bien établies ou en démarrage.

Ce grand virage, bien amorcé, a déjà débouché sur des réussites éclatantes : en Ontario, on peut évoquer la création du MaRS Discovery District, une vaste pépinière de talents à Toronto, en plein décollage, et de Miovision, une entreprise d’exportation technologique de Waterloo, qui attribue son essor fulgurant au financement en RS&DE du gouvernement fédéral.

DES INNOVATIONS D’ICI

Le Canada est appelé à devenir un redoutable chef de file dans les marchés mondiaux en RS&DE, positionné comme un pays qui privilégie une concurrence vive, alliée à une croissance dynamique, pour que ses entreprises, notamment dans la sphère numérique et technique, réinventent leurs produits et repensent leurs processus. Étant donné la vaste portée interdisciplinaire de la RS&DE, l’éventail de projets admissibles au soutien financier a également pris de l’ampleur.

Perçu au départ comme une ressource émergente ‒ voire futuriste ‒ par certains économistes optimistes mais désormais incontournable, le Programme de la RS&DE favorise aujourd’hui des progrès remarquables et des retombées financières notables, en proposant environ 4 G$ par année en crédits fiscaux à quelque 18 000 demandeurs.

RS&D : LES TROIS ATOUTS MAÎTRES

Le programme fédéral d’encouragements fiscaux à la RS&DE présente d’importants avantages, puisqu’il a un effet direct sur la viabilité commerciale (et la portée) des innovateurs et des entreprises d’ici. Le financement de la RS&DE encourage aussi la croissance macroéconomique et apporte d’appréciables atouts à l’ensemble des citoyens. Voici comment.

1. Attirer de jeunes talents prometteurs

Bon nombre des meilleurs employeurs pour les jeunes Canadiens font appel à des initiatives en RS&DE pour attirer des membres de la génération Y et façonner l’avenir d’une main-d’œuvre d’élite, hautement qualifiée, qui jongle avec les technologies et les perturbations numériques. La plupart des jeunes Canadiens figurant au palmarès de Forbes des moins de 30 ans à surveiller interviennent d’ailleurs comme catalyseurs du changement, dans divers projets de RS&DE.

2. Donner un nouveau souffle à l’économie

Le magazine Canadian Business a publié un article sur les principaux mécanismes de relance économique. Ce n’est pas un hasard si nombre de ces recommandations s’appuient sur la RS&DE : embaucher un chef de l’innovation, enseigner des techniques d’entrepreneuriat, faire de Toronto la capitale mondiale des entreprises en démarrage, s’assurer que les investissements de RS&DE sont une priorité politique et exploiter les mégadonnées dans le secteur privé figurent parmi les idées évoquées.

3. Soutenir les entrepreneurs : oui aux petites entreprises, oui au démarrage

Au cœur de l’économie canadienne, les petites entreprises, qui bénéficient d’un large soutien, se caractérisent par une expansion durable et ciblée en RS&DE, axée sur l’harmonisation de la valeur. Les entreprises numériques en démarrage et les PME bien établies représentent près de 75 % des organisations participant au Programme de la RS&DE de l’Agence du revenu du Canada (ARC).

Elles sont également beaucoup plus susceptibles de miser sur des partenariats provinciaux uniques en RS&DE. Par exemple, en Colombie-Britannique, on peut évoquer le sommet #BCTECH, qui vise à mettre en place un environnement propice au développement de nouveautés technologiques régionales et à l’expérimentation, sur la côte Ouest.

Renseignez-vous sur le pouvoir des incitatifs à la RS&DE : voyez comment tirer profit des encouragements fiscaux et obtenir du financement en participant à ces occasions de perfectionnement professionnel, offertes par CPA Canada :


Cours sur la recherche scientifique et le développement expérimental
29 février 2016 | Participez en personne ou en ligne | 22,5 crédits de PPC

Symposium sur la recherche scientifique et le développement expérimental
3 et 4 mars 2016 | Toronto | En prime : Ateliers de l’ARC | 12 crédits de PPC

Faits saillants

Mettez vos connaissances à jour et élargissez votre réseau grâce à ce colloque à ne pas manquer (en anglais), qui porte sur les questions et tendances essentielles pour les membres des comités d’audit.

Dans votre entourage se tapit sûrement une personne surendettée. Si vous êtes observateur, vous reconnaîtrez l’un ou plusieurs de ces symptômes.