De quoi les cadres dirigeants ont-ils peur?

Bien que peu d’entre eux en parlent, les cadres dirigeants sont susceptibles d’éprouver des craintes profondes et incontrôlées pouvant donner lieu à des comportements qui nuisent à l’élaboration et à la mise en œuvre de la stratégie de l’entreprise.

La présente étude du Harvard Business Review s’intéresse aux craintes éprouvées par les cadres dirigeants et la façon dont elles influencent leur carrière et leurs relations de travail.

PRINCIPALES CONSTATATIONS

  • les cinq plus grandes craintes des cadres dirigeants sont d’être :
    • jugé incompétent
    • sous-performant
    • perçu comme trop vulnérable
    • visé par des attaques de nature politique
    • ridiculisé
  • la crainte de la sous-performance diminue la confiance et nuit aux relations avec les autres cadres dirigeants
  • quelque 60 % des cadres dirigeants affirment que les trois premières de ces craintes ont une incidence sur le comportement des membres de leur équipe de direction, et 95 % affirment que ces derniers n’ont qu’une vision très limitée de leurs propres craintes
  • les cinq plus grandes craintes donnent lieu à des comportements dysfonctionnels comme :
    • un manque d’intérêt pour les conversations honnêtes
    • le recours excessif à des manœuvres politiques
    • le cloisonnement des idées
    • l’évitement des responsabilités et le manque de suivi
    • la tolérance des mauvais comportements
  • lorsqu’on leur a demandé de réfléchir aux conséquences de ces comportements dysfonctionnels, les cadres dirigeants interrogés ont le plus souvent cité :
    • la prise de mauvaises décisions
    • une attention plus grande donnée à la survie plutôt qu’à la croissance
    • la propagation de mauvais comportements au niveau inférieur
    • l’incapacité d’agir en dehors des situations de crise

À propos de l’auteur

CPA Canada


Faits saillants

Mettez vos connaissances à jour et élargissez votre réseau grâce à ce colloque à ne pas manquer (en anglais), qui porte sur les questions et tendances essentielles pour les membres des comités d’audit.

Dans votre entourage se tapit sûrement une personne surendettée. Si vous êtes observateur, vous reconnaîtrez l’un ou plusieurs de ces symptômes.