Profession comptable et saine gouvernance : Des atouts contre la corruption

Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada) se réjouit des constatations d’une nouvelle étude mondiale faisant ressortir l’apport essentiel des professionnels comptables à la lutte contre la corruption.

Toronto, le 18 avril 2017 – Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada) se réjouit des constatations d’une nouvelle étude mondiale faisant ressortir l’apport essentiel des professionnels comptables à la lutte contre la corruption.

Dans son étude intitulée The Accountancy Profession – Playing a Positive Role in Tackling Corruption, l’International Federation of Accountants (IFAC) souligne le rôle crucial que jouent les comptables, partout dans le monde, pour faire échec à la corruption. Elle fait également observer que d’autres intervenants, notamment les chefs d’entreprise, les pouvoirs publics et le secteur financier, doivent aussi s’engager activement dans la lutte.

«La corruption mine l’économie. Pour y mettre fin, il faut que les pouvoirs publics – et les organisations – fassent preuve de collaboration et de bonne gouvernance, et ce, dans tous les secteurs», explique Joy Thomas, présidente et chef de la direction de CPA Canada.

Fayez Choudhury, directeur général de l’IFAC, précise ceci : «De concert avec un bon gouvernement et des entreprises vigoureuses, la profession comptable est une composante vitale des fortes structures de gouvernance nationales qui se dressent contre la corruption. Qui plus est, l’étude montre que la déontologie, la formation et la surveillance professionnelles – qui sont au cœur même de la profession comptable mondiale – sont les éléments clés qui permettent à la profession d’avoir un effet positif dans la lutte contre la corruption.»

L’étude fait en outre ressortir une forte corrélation entre le pourcentage de professionnels comptables dans la population active d’un pays et la qualité des notes obtenues à l’égard des principales mesures de la corruption à l’échelle mondiale. Elle révèle aussi que l’influence de la profession se fait beaucoup plus sentir dans les pays du G-20.

«L’intégrité est un outil indispensable pour combattre la corruption, mais aussi pour favoriser une croissance durable, d’ajouter Mme Thomas. CPA Canada estime que l’intégrité s’inscrit dans l’idéal de saine gestion auquel aspirent les entreprises canadiennes, qui concilie le développement des affaires et le progrès social dans le but de renforcer l’économie.»

L’étude de l’IFAC précise que les compétences propres à leur profession confèrent aux comptables un rôle particulièrement important dans la lutte contre la corruption. Au Canada, les comptables professionnels agréés sont tenus de satisfaire à des exigences élevées en matière de formation et de perfectionnement professionnel.

«Toutes ces compétences et connaissances s’accompagnent d’une profonde compréhension des principes d’éthique et des responsabilités qui incombent aux membres de la profession comptable, et ce sont là des armes essentielles dans la prévention de la corruption», conclut Mme Thomas.