Sondage de CPA Canada : Bon nombre de Canadiens de 55 ans et plus ont du mal à faire face à leurs dépenses mensuelles

Un nombre important de Canadiens âgés de 55 ans et plus ont du mal à gérer leurs finances personnelles, selon un sondage national mené par les Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada).

TORONTO, le 7 novembre 2014 – Un nombre important de Canadiens âgés de 55 ans et plus ont du mal à gérer leurs finances personnelles, selon un sondage national mené par les Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada).

Si 50 % des répondants arrivent relativement bien à régler leurs dépenses mensuelles, un quart des personnes sondées disent éprouver des difficultés.

Pour ce qui est de l’avenir, 22 % pensent que dans 10 ans, leur situation financière se sera améliorée, 38 % prévoient qu’elle sera la même, et 31 % prédisent qu’elle se détériorera.

Selon Kelley Keehn, auteure de l’ouvrage de CPA Canada intitulé Comment bien gérer votre argent – Guide pratique pour les Canadiens, la bonne nouvelle, c’est que malgré les avantages évidents de commencer à épargner tôt, il n’est jamais trop tard pour bien faire. « Bien des gens ne s’engagent dans une démarche rigoureuse d’épargne qu’après avoir franchi le cap de la cinquantaine, voire plus tard, ajoute Mme Keehn, une fois qu’ils ont payé les études de leurs enfants et remboursé le plus gros de leur emprunt hypothécaire. »

On a demandé aux répondants ce qu’ils feraient différemment pour se préparer à la retraite s’ils avaient la chance de revenir en arrière. Parmi les différentes réponses proposées, près de la moitié des répondants (46 %) ont choisi « Économiser davantage ».

« Puisque la sagesse vient avec l’âge, il n’est pas surprenant de constater que plusieurs répondants auraient souhaité économiser davantage », affirme Cairine Wilson, vice-présidente, Responsabilité sociétale, CPA Canada.

La majorité des répondants (60 %) prévoient que leur épargne et leur revenu suffiront jusqu’à leur décès. Malheureusement, un peu moins du tiers des personnes sondées (30 %) ne se montrent pas aussi optimistes.

On a également questionné les participants sur les types de fraude qui les préoccupaient le plus. Le vol d’identité ainsi que les fraudes visant une carte de crédit ou une carte de débit sont les trois principales sources de préoccupation mentionnées.

« Notre organisation mène des sondages de façon continue afin de prendre le pouls des Canadiens à propos de questions financières, explique Cairine Wilson. Les renseignements ainsi recueillis nous permettent de trouver des moyens pour continuer de les aider à en apprendre davantage sur la gestion de leurs finances personnelles. »

Plus tôt cette année, CPA Canada s’est démarquée sur la scène internationale en remportant un prix de l’Institute for Financial Literacy des États-Unis. D’ailleurs, elle est devenue la première entité non américaine à être nommée « organisation de l’année » dans la catégorie Organismes sans but lucratif, par l’Institute for Financial Literacy.

Méthodologie

Le sondage téléphonique a été mené par Nielsen auprès de 1 022 Canadiens âgés de 55 ans et plus, entre le 21 août et le 2 septembre 2014. Les données sont pondérées pour reproduire la répartition réelle de la population en fonction de l’âge et du sexe pour chacune des régions selon le recensement de 2011. La marge d’erreur est de ± 3,1 %, 19 fois sur 20. Le rapport sommaire de l’enquête se trouve au www.cpacanada.ca/55ansetplus2014.

À propos de CPA Canada

La profession comptable canadienne s’unit sous une bannière nouvelle et unique, celle du titre de comptable professionnel agréé (CPA). L’organisation nationale de la profession, les Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada), représente et soutient plus de 190 000 membres au pays. Les CPA sont reconnus pour leur expertise financière et fiscale, leur capacité de réflexion stratégique, leur compréhension des affaires, leurs compétences en gestion et leur leadership. CPA Canada réunit les activités des trois organisations comptables nationales qui l’ont précédée, soit l’Institut Canadien des Comptables Agréés, l’Association des comptables généraux accrédités du Canada et la Société des comptables en management du Canada. Elle mène des recherches sur des sujets d’actualité dans le domaine des affaires et soutient l’établissement de normes de comptabilité et de normes d’audit et de certification pour les secteurs privé et public ainsi que pour les organismes sans but lucratif. CPA Canada publie également des recommandations sur le contrôle et la gouvernance ainsi que des documents destinés à la profession comptable, en plus d’élaborer des programmes d’agrément et de formation continue.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Tobin Lambie, directeur de projets
CPA Canada
416-204-3228
tlambie@cpacanada.ca

www.cpacanada.ca

Faits saillants

Mettez vos connaissances à jour et élargissez votre réseau grâce à ce colloque à ne pas manquer (en anglais), qui porte sur les questions et tendances essentielles pour les membres des comités d’audit.

Dans votre entourage se tapit sûrement une personne surendettée. Si vous êtes observateur, vous reconnaîtrez l’un ou plusieurs de ces symptômes.