Un été sans grandes dépenses selon un sondage de CPA Canada

Selon un sondage national commandé par les Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada), les Canadiens n’ont pas l’intention de dépenser follement cet été.

TORONTO, le 25 juin 2014 – Selon un sondage national commandé par les Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada), les Canadiens n’ont pas l’intention de dépenser follement cet été.

Un peu plus du quart des répondants (26 %) prévoient que leurs dépenses augmenteront cet été par rapport au reste de l’année. Cependant, la moitié des répondants (50 %) s’attendent à ce que leurs dépenses demeurent au même montant et 24 % croient qu’elles diminueront.

Peu importe que ces dépenses aient trait à la nourriture, aux vacances, aux loisirs, aux vêtements, au chauffage et à la climatisation, à l’entretien de la maison, au transport ou à la rénovation domiciliaire, la réponse des répondants la plus populaire a toujours été que le montant de leurs dépenses allait demeurer le même.

« On constate une certaine stabilité parmi les répondants, et de petites fluctuations lorsqu’il est question de leurs dépenses relatives aux projets de vacances », indique Cairine Wilson, vice-présidente, Responsabilité sociétale, CPA Canada. « En raison de l’incertitude économique qui persiste, il va de soi que de nombreux Canadiens ne chercheront pas à modifier considérablement le rythme de leurs dépenses au cours de l’été. »

En ce qui a trait aux projections de dépenses pour l’été 2014, les plus fortes hausses (environ 4 répondants sur 10) concernent le coût de la nourriture, l’entretien de la maison et le transport.

Vacances d’été (comparaison entre 2013 et 2014)

Pour ce qui est des vacances à proprement parler, presque le tiers des répondants (30 %) affirment qu’ils dépenseront davantage cet été comparativement à l’été dernier. Mais, une fois de plus, le statu quo l’emporte, plus de 4 répondants sur 10 (43 %) prévoyant dépenser cette année le même montant que pour leurs vacances de l’été passé.

Parmi les répondants, 26 % prévoient dépenser moins cette année pour leurs vacances d’été. Les deux principales raisons évoquées sont le manque de moyens, et le fait d’aller en vacances tous les deux ans et d’y être allés l’an passé.

Ceux qui prennent des vacances cet été auront recours à différents moyens pour les payer. Les répondants pouvaient donner plus d’une réponse : la majorité d’entre eux (61 %) se serviront de leurs épargnes pour couvrir les coûts. Les trois autres façons de payer les plus citées sont l’utilisation de sommes mises de côté expressément pour les vacances (44 %), l’utilisation d’une partie du remboursement d’impôt (13 %) et l’emprunt (11 %).

Cairine Wilson se réjouit de constater que beaucoup de gens mettent de l’argent de côté ou utilisent leur remboursement d’impôt pour payer leurs vacances. « Épargner pour des vacances et ne pas avoir à se tracasser pour les payer permet de réduire énormément le niveau de stress et, ainsi, de pouvoir mieux relaxer », ajoute-t-elle.

Méthodologie

Le sondage de CPA Canada sur les dépenses de l’été 2014 a été mené à l’échelle nationale par Nielsen, au téléphone, entre le 29 mai et le 2 juin 2014 auprès d’un échantillon aléatoire de 1 014 Canadiens de 18 ans et plus. La marge d’erreur est de +/- 3,1 %, 19 fois sur 20. Le rapport sommaire de l’enquête se trouve au www.cpacanada.ca/depensesete2014.

À propos de CPA Canada


CPA Canada est l’organisation nationale établie pour soutenir l’unification de la profession comptable canadienne sous la bannière du titre de comptable professionnel agréé (CPA). Elle a été créée par l’Institut Canadien des Comptables Agréés (ICCA) et la Société des comptables en management du Canada (CMA Canada) pour fournir des services à toutes les organisations comptables de CPA, de CA, de CMA et de CGA qui se sont déjà unifiées ou qui sont engagées dans le processus d’unification. Dans le cadre de la démarche d’unification, CPA Canada et l’Association des comptables généraux accrédités du Canada (CGA-Canada) travaillent ensemble en vue de réaliser cette année l’intégration de leurs activités. L’unification permettra de renforcer l’influence, la pertinence et l’apport de la profession comptable canadienne au pays et sur la scène internationale. www.cpacanada.ca.