Les Canadiens doivent demeurer vigilants à l’égard de la fraude et du vol d’identité, indique une enquête de CPA Canada

Selon une enquête menée par les Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada), les Canadiens sont nombreux à lutter contre les escrocs en se protégeant de la fraude et du vol d’identité.

TORONTO, le 28 février 2014 – Selon une enquête menée par les Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada), les Canadiens sont nombreux à lutter contre les escrocs en se protégeant de la fraude et du vol d’identité.

L’Enquête de CPA Canada sur la fraude 2014 indique clairement que la plupart des répondants prennent des mesures pour protéger leurs informations financières :
  • 72 % ont dit toujours déchiqueter leurs relevés de compte bancaire ou de carte de crédit;
  • 68 % se sont dits très mal à l’aise avec l’idée de transmettre des renseignements personnels ou financiers par courriel;
  • 61 % se sont dits très mal à l’aise avec l’idée de transmettre des renseignements personnels ou financiers par téléphone;
  • 59 % ont dit toujours cacher le clavier lorsqu’ils entrent leur numéro d’identification personnel (NIP);
  • 60 % ont dit toujours s’assurer, avant de faire un achat en ligne, que le site du marchand est crypté;
  • 56 % se sont dits très mal à l’aise avec l’idée d’accéder à leur site de banque ou de placement en ligne par l’intermédiaire d’un réseau Wi-Fi public;
  • 51 % ont dit aviser leur banque ou l’émetteur de leur carte de crédit lorsqu’ils vont à l’étranger;
  • 49 % se sont dits très mal à l’aise avec l’idée de donner leur numéro d’assurance sociale (NAS) comme preuve d’identité.
« C’est encourageant de voir qu’autant de Canadiens sont sensibilisés à la prévention de la fraude. Par contre, ils doivent demeurer sur leurs gardes », dit Nicholas Cheung, CPA, CA, directeur de service à CPA Canada. « La prévention de la fraude requiert un zèle de tous les instants. »

Autre révélation de l’enquête : malgré les efforts de prévention, la fraude demeure largement répandue au Canada. Près du tiers (29 %) des répondants ont indiqué avoir été victimes d’une quelconque forme de fraude financière et 43 % connaissent quelqu’un qui a été victime de fraude.

Les types de fraude les plus fréquemment indiqués par les victimes interrogées ont été les fraudes par carte de crédit et par carte de débit (respectivement 71 % et 28 %), suivies du vol d’identité (7 %), des fraudes en ligne et par courriel (6 % dans les deux cas) et des placements frauduleux (5 %).

« Il faut que les gens soient vigilants, non seulement en sachant reconnaître la fraude et y mettre fin, mais aussi en signalant ce crime », dit Daniel Williams, superviseur principal du centre d’appels au Centre antifraude du Canada (CAFC). « La triste réalité, c’est que les fraudeurs profitent du fait que la plupart des cas de fraude ne sont pas signalés. Si vous êtes victime de fraude ou soupçonnez une fraude, communiquez avec nous. »
On peut signaler une fraude (avérée ou soupçonnée) au CAFC en se rendant au www.centreantifraude.ca ou en téléphonant sans frais au 1-888-495-8501.

CPA Canada publiera en mars, à l’occasion du Mois de la prévention de la fraude, un guide complet et accessible intitulé Se protéger contre la fraude et l’usurpation d’identité : Guide pratique pour les Canadiens. L’ouvrage vise à inculquer aux citoyens la connaissance et la confiance nécessaires pour prendre les mesures qui s’imposent à l’endroit de la fraude.

Ce guide est offert en précommande au www.cpacanada.ca/PublicationsLitteratieFinanciere.

L’Enquête de CPA Canada sur la fraude 2014 a été menée par Harris/Decima au moyen d’un sondage téléphonique réalisé à l’échelle nationale entre le 31 janvier et le 23 février 2014 auprès d’un échantillon aléatoire de 1 015 Canadiens de 18 ans et plus. La marge d’erreur est de +/- 3,1 %, 19 fois sur 20. Le rapport sommaire de l’enquête se trouve au www.cpacanada.ca/EnqueteFraude2014.

À propos de CPA Canada

CPA Canada est l’organisation nationale établie pour soutenir l’unification de la profession comptable canadienne sous la bannière du titre de comptable professionnel agréé (CPA). Elle a été créée par l’Institut Canadien des Comptables Agréés (ICCA) et la Société des comptables en management du Canada (CMA Canada) pour fournir des services à toutes les organisations comptables de CPA, de CA, de CMA et de CGA qui se sont déjà unifiées ou qui sont engagées dans le processus d’unification. Dans le cadre de la démarche d’unification, CPA Canada et l’Association des comptables généraux accrédités du Canada (CGA-Canada) travaillent ensemble à l’intégration de leurs activités. L’unification permettra de renforcer l’influence, la pertinence et l’apport de la profession comptable canadienne au pays et sur la scène internationale.

Faits saillants

Le Canada célèbre son 150e anniversaire. Quant à nous, nous fêtons nos membres, les CPA canadiens. Dites-nous pourquoi vous portez avec fierté le titre canadien de CPA. C’est une fierté à partager : nous préparons une grande fête en juillet.

Participez à ce rendez-vous annuel (en anglais) des dirigeants financiers d’OSBL pour obtenir des conseils sur la gestion de votre organisation et tirer parti des connaissances d’experts.