Uniformité et transparence accrues : des facteurs essentiels pour améliorer la qualité de l’audit au Canada

De nouvelles indications, des outils ainsi qu’un protocole de communication ont été préparés dans le but d’accroître la transparence et l’uniformité des pratiques des comités d’audit et, ultimement, d’améliorer la qualité de l’audit au Canada.

TORONTO, le 3 avril 2014 – De nouvelles indications, des outils ainsi qu’un protocole de communication ont été préparés dans le but d’accroître la transparence et l’uniformité des pratiques des comités d’audit et, ultimement, d’améliorer la qualité de l’audit au Canada.

En collaboration avec un groupe de membres chevronnés de comités d’audit, les Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada), l’Institut des administrateurs de sociétés (IAS) et le Conseil canadien sur la reddition de comptes (CCRC) ont élaboré des indications et des outils afin de susciter des discussions ouvertes et franches sur la qualité de l’audit, en particulier sur les travaux de l’auditeur externe.

Il existe actuellement des divergences importantes dans les processus suivis par les comités d’audit canadiens pour la surveillance de l’auditeur externe.

« Il faut construire des relations solides si l’on veut que la qualité de l’audit s’améliore. Notre stratégie consiste donc essentiellement à amener les comités d’audit, les cabinets d’audit et les membres de la direction à se parler, explique Kevin Dancey, président et chef de la direction de CPA Canada. En conjuguant des méthodes uniformes et une surveillance efficace de l’auditeur externe, nous améliorerons la qualité de l’audit et nous renforcerons la confiance du public. »

L’une des publications destinées aux comités d’audit porte sur la surveillance qu’exerce le comité d’audit à l’égard de l’auditeur externe. Deux documents complémentaires proposent des outils d’évaluation annuelle et d’évaluation complète périodique de l’auditeur externe. En outre, le CCRC a élaboré un protocole visant à accroître l’information sur les inspections mise à la disposition des comités d’audit.

Les indications, les outils et le Protocole de communication des constatations de l’inspection du CCRC par les cabinets d’audit aux comités d’audit font suite aux recommandations et aux conclusions de l’initiative « Amélioration de la qualité de l’audit » menée par CPA Canada et le CCRC en 2013.

Le rapport issu de cette initiative comportait plusieurs recommandations visant à améliorer la qualité de l’audit, notamment celles d’effectuer une évaluation complète du cabinet d’audit externe au moins tous les cinq ans, de réaliser des évaluations annuelles du cabinet d’audit externe, et de communiquer avec plus de transparence le résultat des inspections du CCRC aux comités d’audit.

« L’application des nouvelles indications n’est pas obligatoire, mais elle ouvre la voie à une plus grande cohérence dans les pratiques des comités d’audit, indique Stan Magidson, président et chef de la direction de l’IAS. Les outils et l’accès aux résultats d’inspection du CCRC aideront les comités d’audit à présenter au conseil une recommandation quant à l’opportunité de proposer aux actionnaires la reconduction du mandat de l’auditeur externe. »

Chaque année, le CCRC évalue la qualité d’audits réalisés par les cabinets comptables canadiens. Le protocole mis en place définit la manière dont un cabinet d’audit communique au comité d’audit les constatations de l’inspection du CCRC.

« Selon le protocole, pour ce qui est des inspections réalisées à compter du 1er mars de cette année, le cabinet d’audit communiquera au comité d’audit de son client les constatations du CCRC propres à l’inspection de l’audit réalisé chez ce client, le cas échéant, en plus de lui remettre un exemplaire du rapport public annuel du CCRC, indique Brian Hunt, directeur général du CCRC. Ce protocole fait du Canada un précurseur pour ce qui est de répondre aux demandes d’information supplémentaire de la part des comités d’audit. À notre avis, le partage accru d’information améliorera le dialogue entre le cabinet d’audit, le comité d’audit et la direction sur les mesures prises par le cabinet en réponse aux questions liées à la qualité de l’audit qui sont mentionnées dans le rapport du CCRC. »

Pour en savoir plus sur les indications, les outils et le protocole du CCRC, visitez www.cpacanada.ca/AmeliorationQualiteAudit.

À propos du CCRC

Le Conseil canadien sur la reddition de comptes (CCRC) est l’organisme de réglementation de l’audit du Canada, responsable de l’inspection des travaux des cabinets qui réalisent les audits des émetteurs assujettis canadiens. Il est indépendant des instances de réglementation provinciales qui supervisent la profession comptable. En tant qu’organisme de réglementation de l’audit de calibre mondial, le CCRC contribue à la confiance du public dans l’intégrité de l’information financière et soutient ainsi les marchés financiers du Canada. Les bureaux du CCRC sont situés à Montréal, à Toronto et à Vancouver. www.cpab-ccrc.ca

À propos de CPA Canada

CPA Canada est l’organisation nationale établie pour soutenir l’unification de la profession comptable canadienne sous la bannière du titre de comptable professionnel agréé (CPA). Elle a été créée par l’Institut Canadien des Comptables Agréés (ICCA) et la Société des comptables en management du Canada (CMA Canada) pour fournir des services à toutes les organisations comptables de CPA, de CA, de CMA et de CGA qui se sont déjà unifiées ou qui sont engagées dans le processus d’unification. Dans le cadre de la démarche d’unification, CPA Canada et l’Association des comptables généraux accrédités du Canada (CGA-Canada) travaillent ensemble en vue de réaliser cette année l’intégration de leurs activités. L’unification permettra de renforcer l’influence, la pertinence et l’apport de la profession comptable canadienne au pays et sur la scène internationale. www.cpacanada.ca

À propos de l’Institut des administrateurs de sociétés

L’Institut des administrateurs de sociétés (IAS) est une association professionnelle à but non lucratif qui représente des administrateurs et des conseils d’administration canadiens dans les secteurs à but lucratif et à but non lucratif, ainsi que dans le secteur public. L’IAS représente plus de 8 000 membres répartis à travers le Canada dans un réseau de 11 sections régionales. L’IAS favorise le partage des connaissances et des bonnes pratiques par la formation, des programmes de développement professionnel et des services ainsi qu’un leadership et une représentation éclairés afin de répondre aux normes les plus élevées en matière de gouvernance. www.icd.ca.

Faits saillants

Participez à ce rendez-vous annuel (en anglais) des dirigeants financiers d’OSBL pour obtenir des conseils sur la gestion de votre organisation et tirer parti des connaissances d’experts.

Pour ne rien manquer des principales mesures du #budget2017, suivez CPA Canada sur les médias sociaux et regardez notre vidéo en direct.