Séoul, Corée du Sud

Capitale de la Corée du Sud, Séoul est une plaque tournante commerciale et financière axée sur les PME, le commerce international équitable et l’économie du partage.

On dit que Séoul est l’âme de la Corée du Sud. Capitale du pays, c’est aussi sa plaque tournante commerciale et financière, au cœur d’une économie avancée, où l’expansion dépend de PME qui évoluent dans des secteurs à forte valeur ajoutée. L’administration municipale entend faire de Séoul une métropole axée sur le commerce international équitable, où priment « la communication, la transparence et le respect mutuel », selon son site Web.

 

Le maire Park Won-soon souhaite également que la capitale s’impose comme « modèle mondial d’économie du partage ». On y encouragera les entreprises en démarrage à essaimer, afin de réduire la dépendance envers des géants comme Samsung et LG.

 

ÉTIQUETTE  

1. Cadeau de bon aloi : Un menu présent à vos interlocuteurs sera apprécié. Attention : les mesures anticorruption prises par l’État et par le secteur privé fixent la valeur maximale d’un cadeau à 50 000 wons sud-coréens (environ 60 $). Pourquoi ne pas donner un vin de glace?

 

2. Hiérarchie oblige : La hiérarchie prévaut à Séoul; vous aurez donc affaire au patron plutôt qu’aux subalternes, enclins à garder le silence.

 

3. Carte en mains : Les Sud-Coréens présentent et reçoivent les cartes de visite avec les deux mains, par courtoisie.

 

4. L'heure, c'est l'heure : La ponctualité compte. Les Sud-Coréens tiennent à faire bonne impression.

 

5. Tenue vestimentaire : Les usages sont les mêmes qu’au Canada.

 

6. On ne traîne pas : À Séoul, on mène les affaires plus rondement qu’au Canada. Nombre de Sud-Coréens travaillent davantage que les Canadiens : entre 10 et 12 heures par jour.

 

7. Réunions au sommet : Elles se tiennent habituellement en salle de conférence, surtout en cas de rencontre formelle, mais on parle volontiers affaires au restaurant.

 

INFOS POUR INVESTISSEURS

1. En 2017, Séoul occupait le 22e rang (sur 92 villes) du Global Financial Centres Index.

 

2. Sur les 400 villes de l’Innovation Cities Index 2016-2017, Séoul arrivait au 11e rang.

 

3. Dans son Global Power City Index, la Mori Memorial Foundation de Tokyo a classé Séoul sixième parmi les 10 premières agglomérations mondiales, pour les axes économie, recherche-développement, interactions culturelles, qualité de vie, environnement et accessibilité.

 

CONSEILS AUX VOYAGEURS

1. Un hiver clément : Séoul compte quatre saisons tranchées (minimum -6 °C en janvier, maximum 29 °C en juillet).

 

2. « Hello there! » : Les Sud-Coréens apprennent l’anglais dès la prématernelle. Si vous avez besoin d’aide, adressez-vous en anglais à une personne dans la vingtaine ou la trentaine.

 

3. Service compris, compris? On ne donne pas de pourboires en Corée du Sud. Évitez d’en laisser un au restaurant.

 

4. Déplacements : Séoul possède un métro, mais le réseau est assez complexe. S’y ajoutent les autobus, les taxis et les « Kakao taxi » (un service semblable à Uber), ainsi que des trains interurbains à grande vitesse.

 

Séoul