Trouver l'équilibre — septembre 2016

Retraité depuis 2009, Martin Furman partage son temps entre sa famille et le jeu de boulingrin.

Martin Furman, 78 ans, comptable à la retraite, passionné de boulingrin, Toronto (Ontario)

Encore aujourd'hui, je veille à trouver un juste équilibre entre mes occupations. J’ai pris ma retraite en 2009 après 53 ans d’activité. J’avais travaillé pour une multinationale américaine en Afrique du Sud, en France et aux États-Unis. Arrivé au Canada en 1981, j’ai aussi évolué dans de grandes entreprises avant de faire du recrutement de cadres supérieurs en finances et en comptabilité. À la retraite, il faut encore savoir jongler, mais pas avec les mêmes balles. Ma femme et moi allons souvent voir nos quatre petits-enfants qui habitent à Toronto; nous en avons deux autres à Dallas, au Texas. Et certains passe-temps sont prenants!

Le mien, c’est le boulingrin, ce jeu de boules anglais, pratiqué sur gazon. Un jour, je suis passé devant le Willowdale Lawn Bowling Club du quartier North York, à Toronto. Je suis allé me présenter aux joueurs, qui m’ont proposé de m’initier aux rudiments du jeu. Bien vite, je suis devenu membre du club.

Je joue trois ou quatre fois par semaine, deux ou trois heures, et je participe à des tournois internes, le mercredi soir ou le samedi après-midi. Cette année, je me suis investi dans l’organisation de l’événement caritatif Bowl for Your Heart. J’entraîne aussi de nouveaux joueurs. Cet été, Brampton a accueilli les Jeux du Canada 55+, où le boulingrin était au programme.

Le jeu se pratique à l’extérieur et convient à tous : on bouge, mais en douceur. C’est l’occasion d’échanger, de tisser des liens. L’idéal pour un CPA qui reste assis à son bureau toute la journée!

— Propos recueillis par Lorie Murdoch 

À propos de l’auteur

Lorie Murdoch


Lorie Murdoch est rédactrice indépendante à Hamilton (ON).

comments powered by Disqus

Faits saillants

Mettez vos connaissances à jour et élargissez votre réseau grâce à ce colloque à ne pas manquer (en anglais), qui porte sur les questions et tendances essentielles pour les membres des comités d’audit.

Dans votre entourage se tapit sûrement une personne surendettée. Si vous êtes observateur, vous reconnaîtrez l’un ou plusieurs de ces symptômes.