Regard vers l'avenir

À titre de présidente et chef de la direction de CPA Canada, Joy Thomas s’applique à promouvoir le leadership de l’organisation quant aux enjeux commerciaux, économiques et sociaux actuels.

Joy Thomas, présidente et chef de la direction de CPA Canada depuis le 1er avril dernier, est déterminée à mener l’organisation vers de nouveaux sommets. Son nouveau titre donne encore plus de poids à la vision qu’elle privilégie pour la cinquième plus grande organisation comptable du monde : « Ces trois dernières années, CPA Canada s’est concentrée sur l’intégration des trois organisations d’origine et la création d’une nouvelle profession. Il est temps de passer à autre chose », affirme Mme Thomas, qui a joué un rôle clé dans l’unification. « Notre plan d’affaires est axé sur la transition vers l’avenir. À quoi ressemblera CPA Canada dans cinq ans? Quelles compétences doivent acquérir nos membres? »

Mme Thomas s’est rapidement appliquée à promouvoir le leadership de CPA Canada quant aux enjeux commerciaux, économiques et sociaux actuels, ainsi qu’à établir des liens avec des parties prenantes clés. Dans le cadre d’un forum de la Banque mondiale, à Vienne, elle a parlé aux dirigeants des pays de l’Europe de l’Est de restructuration et de financement des infrastructures. Au pays, elle a donné une conférence sur le leadership à des étudiants universitaires, leur conseillant d’observer les grandes tendances et d’acquérir les compétences requises dans notre monde interconnecté. « Les activités et les défis de notre organisation diversifiée et complexe me stimulent, souligne-t-elle. J’aime travailler avec nos employés et nos bénévoles, tous enthousiastes et passionnés. »

Une organisation en transformation

Mme Thomas a d’abord développé son sens aigu des affaires dans l’entreprise familiale. Puis, lorsqu’elle est allée travailler ailleurs, elle n’était plus « qu’un rouage d’une grande machine », sans accès aux dirigeants. Cette situation l’a incitée à obtenir un titre professionnel pour gagner en crédibilité.

D’abord directrice générale de CMA Nova Scotia, Bermuda and the Caribbean, Mme Thomas a ensuite été présidente et chef de la direction de CMA Alberta. Puis elle a occupé ce même rôle à CMA Canada, où elle a dirigé l’unification de la profession avec Kevin Dancey, son homologue à l’ICCA. Lors de la création de CPA Canada, elle a été nommée vice-présidente directrice de la nouvelle organisation, où elle a consolidé son leadership tout en clarifiant sa vision pour l’organisation. « Je connais bien la profession, explique-t-elle. Je comprends les enjeux d’un environnement d’affaires mondial en constante évolution. »

Dans ce contexte, il est important de pouvoir compter sur une organisation comptable nationale qui parle d’une seule voix. En outre, un leadership intellectuel fort permet d’avoir plus d’influence sur la société et l’économie.

Très attentive aux tendances internationales et à la capacité de CPA Canada à aider ses membres, Mme Thomas n’hésite jamais à faire part de son savoir. Elle a écrit des articles pour The Accountant, au Royaume-Uni, elle s’est adressée aux 400 employés de CPA Canada pour les informer de l’état de l’organisation, et elle siège aux conseils d’administration de l’IFAC et de la Global Accounting Alliance.

« De nombreux projets ont ou auront une incidence considérable sur la comptabilité et l’audit, signale-t-elle. La profession doit tirer parti des possibilités qu’offrent la mondialisation, les technologies et les autres grandes tendances actuelles. »

Selon Mme Thomas, les CPA sont particulièrement bien placés pour aider les organisations à s’adapter aux changements. Ils peuvent identifier et atténuer les nouveaux risques, saisir les nouvelles possibilités et, grâce à leur esprit critique et à leur jugement éclairé, composer avec l’incertitude ainsi qu’élaborer des stratégies efficaces. Plus important encore, les CPA ont de solides valeurs éthiques, un atout crucial dans un monde en constant changement. CPA Canada est sur la voie de la transformation. « Nous prévoyons nos besoins tout en considérant ce que l’avenir peut nous réserver, indique Mme Thomas. Notre objectif est d’aider nos membres à garder une longueur d’avance. »

Réponses de Joy à vos questions

En mars, L’infolettre CPA vous invitait à poser des questions à Joy Thomas sur CPA Canada ou sur l’avenir de la profession. En voici quelques-unes.

Q : En raison du gel ou de la baisse des salaires et du manque de soutien de la part de certains employeurs, il est de plus en plus difficile de satisfaire aux exigences de perfectionnement professionnel continu (PPC). Que suggérez-vous?

R : Le PPC est essentiel pour tous les professionnels, et nous tentons de vous offrir diverses options. Vous pouvez obtenir des crédits de PPC à faible coût, et même gratuitement, aux niveaux provincial et national (webinaires, formations, etc.). Pour plus d’idées, communiquez avec votre organisation provinciale ou visitez cpacanada.ca/ppc.

Q : J’aimerais voir CPA Canada conclure des accords de réciprocité avec d’autres organisations, dont les instituts d’Angleterre et du pays de Galles (ICAEW) et de Hong Kong (HKICPA). Est-ce possible?

R : La Commission d’évaluation des diplômes étrangers de CPA Canada est en train de passer en revue les accords et les protocoles tant actuels que potentiels, afin de pouvoir prendre en compte les besoins et compétences de tous les membres dans les négociations de nouvelles ententes.

Q : Croyez-vous que la profession de CPA peut être un leader en ce qui concerne la responsabilité sociale et l’information sur le développement durable?

R : Les compétences comptables sont plus pertinentes que jamais pour répondre aux besoins des entreprises, dont ceux découlant des enjeux environnementaux et sociaux. Les CPA du Canada peuvent aider celles-ci à cerner leurs défis et leurs possibilités pour en arriver à une planification et à une gestion efficaces de leurs activités et à une information financière de qualité. Trouvez plus de ressources sur ce sujet à cpacanada.ca/changementclimatique.

Lisez le texte de notre entretien avec Joy Thomas à cpacanada.ca/joythomaspresidente

À propos de l’auteur

Mara Gulens


comments powered by Disqus

Faits saillants

Mettez vos connaissances à jour et élargissez votre réseau grâce à ce colloque à ne pas manquer (en anglais), qui porte sur les questions et tendances essentielles pour les membres des comités d’audit.

Dans votre entourage se tapit sûrement une personne surendettée. Si vous êtes observateur, vous reconnaîtrez l’un ou plusieurs de ces symptômes.